AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le MoDem le plus risqué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Qu'est-ce qui est le plus risqué pour l'avenir du parti ?
Un mouvement unitaire sans mention de droits de vote particulier pour l'UDF/Cap21
7%
 7% [ 1 ]
Un mouvement unitaire avec une phase de trois ans durant laquelle la représentation de l'UDF/Cap21 est renforcée (Formule proposée dans l'avant-projet de statuts)
21%
 21% [ 3 ]
Un système confédéral provisoire avec trois pôles (UDF, Cap21, MoDem adhérents directs) afin de négocier une fusion
14%
 14% [ 2 ]
Un système confédéral définitif avec trois pôles (UDF, Cap21, MoDem adhérents directs)
43%
 43% [ 6 ]
Sans opinion/Autre
14%
 14% [ 2 ]
Total des votes : 14
 

AuteurMessage
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 503
Age : 40
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Le MoDem le plus risqué   Mar 13 Nov - 20:36

Euh... z'avez des idées pour le message d'ouverture ? En MP svp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demosweb.eu
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le MoDem le plus risqué   Mer 14 Nov - 3:34

Je crois que j'aurais su présenter la chose de manière neutre, en disant qu'il y a un temps pour les préférences, qui est le temps que tout le monde aime, où l'on se sent soi-même, où les choix se font comme d'eux-mêmes, et nous paraissent évidents. J'aurais ajouté que ce temps est passé lorsque l'on découvre le choix des autres, qui n'est pas le même, et que l'on commence à mesurer ce qui nous séparent les uns des autres.

Et le bon temps où l'on pouvait se contenter de préférer s'éloigne encore, lorsque l'on découvre qu'en continuant à s'en tenir à des préférences, on pourrait bien ne jamais s'accorder. Alors on se dit qu'il faut que les autres renoncent. Chacun devient plus ferme, plus rigide, plus fanatique, en espérant faire céder les autres. Mais les autres se montrent tout aussi déterminés. C'est l'impasse.

La perspective de l'impasse nous fait entrer peu à peu dans le dernier temps, donc. Ou du moins, pour rester neutre, on y entre par le sentiment qu'il est prudent d'envisager ce cas, et d'y être préparé. On se pose donc alors l'ultime question, et on la pose aux autres. Où est le plus grand risque ?

De cette façon, on peut espérer découvrir la solution qui, sans satisfaire personne, a été, moins souvent que les autres, jugée la plus risquée. Cela ne veut pas dire qu'elle soit réellement la moins risquée. Personne n'a répondu à une telle question (sauf par erreur). Mais cela peut permettre de sortir de l'impasse.

Voilà ce que j'aurais dit pour être neutre.

Mais je tenais à dire où j'en suis. J'estime que la solution la plus risquée est celle qui est proposée dans l'avant-projet de statut (la 2). Le risque est triple :

- le risque qu'elle soit considérée comme une trahison par une majorité lors du congrès, et qu'elle engendre une situation bloquée ;

- celui qu'elle soit au contraire acceptée par une majorité du congrès, mais sans que cela reflète le choix d'une majorité des adhérents, et qu'il s'ensuive une désertion massive.

- et enfin, le plus grave, le risque qu'elle soit mise en oeuvre, et que l'on découvre par de nouvelles tensions et de nouvelles crises ses nombreux défauts, avec un point culminant en février, lors du dépôt des listes de candidatures aux municipales.

Je vais vous dire aussi quel aurait été mon choix si la question avait été : quelle est la solution la moins risquée ? Il ne fallait évidemment pas la poser comme ça, sinon on aurait tourné en rond. Mais je peux y répondre : c'est la forme confédérale provisoire, avec la création d'un Troisième Pôle, que les adhérents directs pourraient rejoindre pour s'organiser à leur manière, à partir de l'élection d'une Constituante, par exemple.

Car cette forme provisoire, en dépit de ses défauts, nous mettrait enfin en position de négocier une bonne fusion, avec des statuts qui nous maintiennent ensemble, au lieu de nous heurter les uns aux autres.

Avec ce Troisième Pôle, nous serions enfin dans les conditions de discuter des buts et des moyens du Mouvement. Car les statuts disent un but, et désignent des moyens. Ceux qui nous sont proposés disent comme but l'élection d'un homme à la présidence de la République en 2012, et comme moyens principaux la confiance, la fidélité, la foi et le dévouement en cet homme. Je conçois qu'on puisse obtenir des autres tous ces sentiments. Mais pour les grandes choses qu'on a faites. Pas pour celles qu'on veut faire. Quand à vouloir les obtenir par des statuts, c'est se tromper du tout au tout.

On peut accéder au pouvoir sans populisme et sans démagogie. Même en partant d'où nous sommes. Encore faut-il entendre ceux qui expliquent comment on peut le faire. Echanger avec eux des arguments. S'expliquer devant eux sur ses choix.

Or nous avons visiblement affaire à des gens qui font tout leur possible pour éviter cette situation. Ils n'entendront rien tant qu'ils n'y seront pas contraints. Et la seule chose qui puisse les y contraindre, c'est l'existence d'un Troisième Pôle, pesant de tout le poids des adhérents directs, disposant de représentants mandatés pour négocier.

Alors, peut-être, ces gens-là finiront-ils par comprendre qu'il s'agit de stratégie, et non d'idéologie. Que nous pouvons leur donner bien plus de pouvoir qu'ils n'en demandent, et bien plus de liberté d'action qu'il n'en ont. Que leurs ambitions sont bien modestes, à côté de ce qui devient possible par notre présence, par nos méthodes de travail, par nos manières de penser, par nos outils, par nos cultures de métiers. Nous pouvons leur offrir des moyens de conquête infiniment plus fiables qu'une horde de fidèles exaltés traversant le désert.

Encore faut-il, c'est vrai, qu'ils deviennent un instrument entre nos mains en même temps que nous devenons le leur. Tel est l'objet de la négociation. S'il reste une dernière chance d'en arriver là, elle passe, à mon avis, par la création du Troisième Pôle.
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 44
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Le MoDem le plus risqué   Mer 14 Nov - 10:29

Attention, sondage à choix multiple!


A l'inverse de ce que dit Manuel de Survie ci-dessus je considère que les options les plus risquées sont toutes celles qui mènent à la voie confédérale (options 3 et 4). Avec un choix confédéral, même provisoire:

- on assisterait alors à la dilution de l'identité MoDem au sein d'identités confédérées UDF, Cap21 et MoDem adhérents directs. Le MoDem confédéral se transformant de facto en un parti faible (à l'image de l'UDF pré-UMP, des Verts et du PS entre 2002 et 2007)

- on rendrait le dialogue plus difficile avec trois pôles dont un hyper-majoritaire et deux pôles qui se sentiraient lésés

- on perdrait un temps considérable à créer des structures supplémentaires de dialogue entre militants au sein du MoDem au détriment de temps pouvant être passé à mieux développer notre programme et convaincre l'électorat.

- les débats internes sur le MoDem par voie de presse (UDF, Cap21) continueraient et seraient probablement accentués au fur et à mesure de la cohabitation des entitées confédérées au détriment des articles sur notre programme et nos campagnes électorales (comme c'est le cas depuis 6 mois).

- on devrait mettre en place un processus pour identifier ce qui lie les adhérents directs du MoDem par rapport à l'UDF et Cap21 créant des divisions supplémentaires et le besoin de créer une hiérarchie au sein du groupe MoDem adhérents directs en plus de la hiérarchie du parti MoDem.

- on dégouterait bon nombre d'adhérents directs du MoDem (dans quelle proportion?) qui sont venus pour la création d'un parti unitaire et d'électeurs potentiels qui nous verraient plus comme un parti qui ramasse toutes les voix plutôt qu'un parti avec des convictions fortes.


A titre personnel (je suis adhérent direct du MoDem), bien que préférant un mouvement unitaire directement, j'accepte, suite aux débats des six derniers mois, que l'option négociée par François Bayrou telle qu'elle apparait dans les articles 1, 2 et 25 du projet de statuts est probablement la meilleure (cf. choix 2 du sondage). Je dis cela pour les raisons suivantes:

- cette solution négociée a déjà eu pour résultat une diminution considérable des critiques émanant de l'UDF à l'égard du projet MoDem (Sénateurs Bariani et Arthuis)

- cette solution négociée a déjà limité les ambitions indépendantistes de Cap21 (cf. article de Corinne Lepage dans Marianne2 du 13.11.2007 changeant ses arguments de la confédération à la collégialité)

- cette solution négociée rassure bon nombre d'adhérents UDF qui avaient peur de voir leur parti et son historique disparaître trop rapidement (l'UDF et Cap21 et les adhérents directs du MoDem sont membres fondateurs du MoDem selon l'article 1 du projet de statuts)

- cette solution négociée rencontre l'adhésion d'une partie grandissante des adhérents directs du MoDem au fur et à mesure des discussions dans les fédérations et sur les forums internet (cf. fils de discussion statuts sur le forum Demosweb)


Alors bien sur, il existe trois risques majeurs pour cette solution négociée telle qu'elle figure dans le projet de statuts:

- qu'une solution provisoire (trois ans selon le projet de statuts) se transforme en une solution définitive

- que les élus UDF et Cap21 noyautent toutes les instances du MoDem sans laisser de place au renouvellement générationnel des élus MoDem (bien que le projet de statut ne propose qu'un traitement spécifique d'une durée de 3 ans avec 20% de voix UDF, 5% de voix Cap21 et 75% des voix aux adhérents directs MoDem dans chacune des instances nationales)

- que la situation provisoire (3 ans) qui doit à terme produire un véritable parti unitaire par une transition douce et des liens tissés à tous les échelons ne suffise pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.demosweb.eu
juju41



Féminin Nombre de messages : 19
Age : 64
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Le MoDem le plus risqué   Mer 14 Nov - 10:49

compte tenu de mon expérience personnelle sur le terrain, dans ma fédé, que je ne peux pas vous divulguer pour l'instant mais vous verrez que c'est quelque chose de tout à fait novateur et totalement dans la ligne de Bayrou, et c'est grace à jacqueline Gourault que nous avons pu dépasser les courants et autres , en gardant le meilleur , c'est à dire , l'expérience des UDF, et l'engagement en conscience des nouveaux adhérents, je voterai comme Arnaulf, en faisant le pari de l'avenir, et de la volonté commune d'aller vers un Parti résolument "révolutionnaire" dans sa démarche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
juju41



Féminin Nombre de messages : 19
Age : 64
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Le MoDem le plus risqué   Mer 14 Nov - 11:25

attention je me suis trompée, en votant donc mon vote actuel est 2 alors que ça devrait être 1,3,4 désolée , Yann si tu peux modifier ( c'est de ma faute, mais les votes à contrario sont souvent source d'erreurs...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianB

avatar

Masculin Nombre de messages : 151
Age : 70
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Le MoDem le plus risqué   Mer 14 Nov - 12:59

Sans opinion/autre


Le plus risqué est en train de se produire. En effet le no respect des engagements pris avant et à Seignosse sont en train de réduire à néant la construction du mouvement.
Durant des semaines, des individus plus que motivé ont travaillés et échangés pour construire le MoDem.
Au fil des jours chacun a pu se rendre compte que dans la plupart des cas rien n'était possible. Seuls quelques ilots ont été au bout de la démarche.
Ce qui fait que beaucoup vont retourner à leurs occupations antérieures.
La seule solution est de construire ce qu'il était prévu de construire. Seulement voilà François Bayrou après avoir lancé l'idée du MD a largement été débordé par l'élan des militants. Devant cet enthousiasme qu'il n'a pu et ne pourra ni juguler, ni maitriser il a fait concocter cet espèce de soupe qui est prête à servir. Tout y est même les simulacres d'amendements. Même si je pense toujours qu'il est l'homme de la situation et qu'il est destiné à la présidence de la république, ce n'est pas le gourou que l'on doit suivre les yeux fermés. On nous a servi un copié collé des règlement, statuts et autres de l'UDF. Avec quelques petits aménagements dont la durée du mandat (3 ans) et les pouvoirs étendus du président.
En fait la solution est d'imposer dans tous les département la démission de tous les bureaux. Ensuite communiquer à tous les adhérents les noms et adresses de chacun pour que les gens puissent enfin savoir et communiquer entre eux (ce qui n'est pas le cas actuellement). Ceci pour permettre de construire ce pour quoi ils ont adhérés. A partir de la dépot de candidatures et élections au niveau local sur des bases renouvellées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citoyensetdemocrates.forumpro.fr/
juju41



Féminin Nombre de messages : 19
Age : 64
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Le MoDem le plus risqué   Mer 14 Nov - 13:25

la démission des bureaux devrait intervenir après le congrès non? pour l'instant c'est plutôt un statu quo, en attendant mieux.
je pense , pour l'avoir ressenti sur le terrain , en réunion, que la majorité des adhérents militants et donc présents aux réunions, sont moins torturés par les problèmes de statuts , et de positionnement des divers courants, que les gens qui sont sur internet, il se trouve que dans ma fédé, peu sont branchés, en tout cas pas au point de se renseigner sur les diverses propositions de statuts qui secouent le petit monde des Modemnautes.ce qui n'empêche pas de suivre les idées de Bayrou concernant la nature même du Modem, je ne peux malheureusement pas en dire plus pour le moment car j'ai un devoir de réserve jusqu'à la semaine prochaine, mais notre exemple sera à scruter pour la campagne des Municipales , sans aucun doute, afin de voir si le modèle proposé convient aux électeurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le MoDem le plus risqué   Mer 14 Nov - 14:48

ArnaudH a écrit:
Attention, sondage à choix multiple!

C'est une mauvaise idée, ce choix multiple. Il revient au choix de sa solution, par le détour du rejet de toute les autres. Nous sommes dans les préférences et nous tournons en rond. En outre, le mélange de réponses à un choix (la mienne), inverses (JuJu), et multiples fera perdre au résultat tout sens. C'est comme si, selon leur interprétation, les uns disposaient d'une voix, et les autres de plusieurs.

"Le MoDem le plus risqué", c'est un singulier bien marqué. Du point de vue méthodologique, c'est la réponse singulière de chacun qui conditionne le sens final du rang obtenu par chaque solution :

- en cas de choix multiple, il exprime - en ordre inverse - des préférences individuelles.

- en cas de choix unique, nous obtenons directement le rang des solutions, de la plus rejetée à la moins rejetée.

Pour ceux qui veulent des détails sur la logique du résultat, voir vote expérimental .

Je suggère une remise à zéro, annoncée sur le forum (Congrès, Statuts) et sur le WikiJournal, si possible.
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 44
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Le MoDem le plus risqué   Mer 14 Nov - 14:54

En cas de mise à zéro il faut en plus changer le sens de la question car trop de personnes se trompent!

De style: "Quelle vous semble être la solution la plus raisonnable pour les statuts?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.demosweb.eu
juju41



Féminin Nombre de messages : 19
Age : 64
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Le MoDem le plus risqué   Mer 14 Nov - 15:20

ça me semble plus simple en effet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le MoDem le plus risqué   Mer 14 Nov - 16:01

La question "quelle est la solution la plus risquée ," nous rassemblerait, et personne ne sait sur quelle option.

La question des préférences nous divise, et tout le monde sait sur quoi.

Le choix entre les deux correspond à deux analyses de la situation très différentes. En ce qui me concerne, je crois que nous avons la responsabilité de résoudre une crise, et de prévenir une rupture. Un éclatement définitif du Mouvement.

Voici les question que je me pose :

Que se passera-t-il quand tu prendras conscience que 10 membres UDF / CAP21 pour 30 adhérents doit se comprendre à partir du fait que ces dix membres sont eux aussi des adhérents, et que cela nous fait 10/30, soit un tiers de la représentation, et non un quart ?

Que se passera-t-il lorsque tu découvriras que les 66% restants ne sont pas constitués seulement d'adhérents directs, mais aussi de tous les UDF qui ont adhéré au cours des six derniers mois, et pour finir, de l'ensemble du fichier des adhérents actuels et récents de l'UDF, avec ou sans doublons, sans que personne puisse contrôler les techniques utilisées pour l'opération ?

Que se passera-t-il quand tu trouveras qu'au mieux, si le dédoublonnage est fait, et s'il est techniquement parfait, et si l'on se contente de convertir au MoDem les adhérents actuels, au sens strict, il faut compter dans ces 66% un tiers d'ex-UDF, soit 22% du total, qui viennent s'ajouter aux 33% acquis de droit par l'article 25 ?

Que se passera-t-il lorsque tu feras l'addition finale de ce minimum ?

33,33% + 22,22% = 55,55% au minimum

C'est le moment de cette révélation que je m'efforce d'anticiper et de préparer. En évaluant son effet sur les adhérents directs, sans double appartenance, qui se réconfortent encore aujourd'hui en se croyant majoritaires dans ce système, et qui ne le seront pas.


Dernière édition par le Mer 14 Nov - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 44
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Le MoDem le plus risqué   Mer 14 Nov - 16:14

Pour la question tu ne résous rien là... les sondés ont du mal à comprendre la question (qui n'est en effet pas simple à l'heure actuelle), faut trouver mieux (sinon, si la moitié des sondés répondent l'inverse de ce qu'ils souhaitent, ça ne sert par à grand chose comme sondage), des idées?
voir ce fil: http://bayrou-modem.exprimetoi.net/le-modem-mode-d-emploi-f7/statuts-t1981-360.htm

Après pour tes calculs, il s'agit de ton interprétation. Si on pousse ta logique à bout, pourquoi faire confiance du tout aux instances pour l'organisation d'un vote... Je prends le parti pris de me dire que les adhérents rééls seront ceux qui voteront et que les fichiers d'adhérents seront homogénéisés ce qui éliminera de facto les doublons (par ailleurs, cette homogénéisation des fichiers d'adhérents est le principe de base dans tous les cas de figure, le MoDem n'a pas du tout communiqué sur l'interprétation à donner à cet article mais je préfére utiliser le bon sens plutôt que la paranoia ).

Pour le calcul des proportions proposées dans l'article 25 du projet de statuts, voici mon interprétation:

*30 places (75% du total de places): 57000 adhérents directs MoDem (65% du total des adhérents)
* 8 places (20% du total de places): 25000 adhérents UDF (28% du total des adhérents)
* 2 places (5% du total de places): 6000 adhérents Cap21 (7% du total des adhérents)

Les différences entre le nombre de places et le total des adhérents par groupe peuvent s'expliquer par les doublons UDF-MoDem qui seront comptés avec le MoDem (et non l'UDF) et la perte d'adhérents par Cap21 depuis le rapprochement avec le MoDem.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.demosweb.eu
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le MoDem le plus risqué   Mer 14 Nov - 16:40

ArnaudH a écrit:
... le MoDem n'a pas du tout communiqué sur l'interprétation à donner à cet article mais je préfére utiliser le bon sens plutôt que la paranoia ).

Tu as déjà utilisé ce même "bon sens" en étant soulagé de découvrir, dans la deuxième version de l'avant-projet, que le processus des investitures comporterait une "consultation" des adhérents, selon des modalités fixées par le Règlement Intérieur (qui n'existe pas à ce jour).

J'ai utilisé la même méthode "paranoïaque" pour te faire remarquer que "consultation" ne signifie pas forcément primaires. Depuis, Bariani a très honnêtement, mais assez discrètement signalé que "consultation" ne doit pas être pris dans le sens de primaires, mais dans le sens de quelque chose d'autre, qui reste à définir.

J'avais perçu l'ambivalence d'un terme, tandis que tu ne voyais que ce que tu désirais, et tu te trompais. Il ne faut être ni naïf, ni paranoïaque. Il faut être prudent. Et l'exemple que je viens de donner prouve de manière éclatante que tu ne l'es pas assez.
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 44
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Le MoDem le plus risqué   Mer 14 Nov - 16:46

Manuel de Survie a écrit:
ArnaudH a écrit:
... le MoDem n'a pas du tout communiqué sur l'interprétation à donner à cet article mais je préfére utiliser le bon sens plutôt que la paranoia ).

Tu as déjà utilisé ce même "bon sens" en étant soulagé de découvrir, dans la deuxième version de l'avant-projet, que le processus des investitures comporterait une "consultation" des adhérents, selon des modalités fixées par le Règlement Intérieur (qui n'existe pas à ce jour).

J'ai utilisé la même méthode "paranoïaque" pour te faire remarquer que "consultation" ne signifie pas forcément primaires. Depuis, Bariani a très honnêtement, mais assez discrètement signalé que "consultation" ne doit pas être pris dans le sens de primaires, mais dans le sens de quelque chose d'autre, qui reste à définir.

Je n'ai aucun souvenir de cette discussion, je ne crois pas que tu l'aies eu avec moi (surtout que je ne suis pas partisan de primaires mais d'un système mixte mêlant primaires et validation par le bureau politique puis, en cas de désaccord par la commission d'arbitrage - et je ne pense pas avoir eu un quelconque doute sur la signification du mot "consultation" dans les statuts)... Si je me trompe, prière de me dire où nous l'avons eu...

Manuel de Survie a écrit:
J'avais perçu l'ambivalence d'un terme, tandis que tu ne voyais que ce que tu désirais, et tu te trompais. Il ne faut être ni naïf, ni paranoïaque. Il faut être prudent. Et l'exemple que je viens de donner prouve de manière éclatante que tu ne l'es pas assez.

Oui, il faut être prudent avant de mettre des mots dans la bouche de ses contradicteurs - tes commentaires ci-dessus ne montrent aucune prudence ou retenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.demosweb.eu
juju41



Féminin Nombre de messages : 19
Age : 64
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Le MoDem le plus risqué   Mer 14 Nov - 17:53

je suis d'accord avec Arnauld on enna déjà discuté, et je ne vois pas où est le problème! cette suspicion perpétuelle est malsaine, moi, je suis un doublon, comme le dit Manuel et alors? ce qui m'importe c'et que dans ma fédé, il y ait des gens trèsb bien, je n'ai meme plus envie de savoir d'où ils viennent puisque nous sommes d'accord sur l'essentiel! voilà la seule raison d'être Modem, le reste on s'en fout! c'est quand même incroyable cette propension à douter de Bayrou!
ce comprotement est destructeur, et en plus quand on voit dans google ou sur wikio, le nombre de réflexions négatives vvenant des adhérents modem de la blogosphère, ça ne donne surement pas envie à des indécis d'y adhérer!
des fois, il faut savoir accepter les compromis, et faire confiance, je me demande comment on peut fonctionner autrement, on peut nous taxer de naifs , et surement de cons(je suppose) mais , j'ai décidé en conscience de suivre Bayrou dans la cration du Modem, je suis une des premières adhérentes Modem, en étant UDF, et je crois que je n'ai de leçons à recevoir de personne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le MoDem le plus risqué   Mer 14 Nov - 18:54

Arnaud, jusqu'à présent, je ne t'ai pas cité, car quand je fais une citation, j'utilise des guillemets. Pour te donner un exemple de ce que c'est qu'une citation, et te remémorer par la même occasion ce que tu disais il y a une semaine :

"Sujet: Re: Statuts Mer 7 Nov 2007 - 17:35

[...] D'ailleurs il est particulièrement interessant de voir que le projet de statuts - Article 19 - a été amendé dans la journée de hier pour répondre à toutes les demandes venues de la sphère internet. Il semblerait donc que cette même sphère a un pouvoir de négociation (issu de la participation) non officialisé (donc non représentatif) et pas très clair... mais bon, c'est mieux que rien."

1°) Tu sais aussi bien que moi que "pour répondre à toutes les demandes venues de la sphère internet" signifie précisément pour répondre à la demande de désigner les candidats par des primaires. Sinon, à quelles autres demandes fais-tu allusion ? Le communiqué de l'AFP (voir mon 3°) est lui aussi très clair là-dessus : l'amendement est fait en réponse à une demande de primaires, mais parle de consultation, pas de primaires.

Il fallait dire "pour répondre négativement à toutes les demandes venues de la sphère internet", et tu as dit exactement le contraire, en voyant même dans l'amendement l'indice possible du pouvoir de négociation de la sphère internet. Le pouvoir de s'entendre dire non ?

2°) Première version :

Article 19 - Investitures aux élections
Pour toutes les élections, la stratégie est définie par le Bureau politique.
L'investiture des candidats présentés par le Mouvement Démocrate est accordée par le Comité exécutif, sur proposition de la fédération concernée. En cas de désaccord entre la fédération et le Comité exécutif, le Bureau politique est saisi et accorde l’investiture.
Les instances départementales compétentes par délégation du Comité exécutif accordent les investitures aux candidats pour les élections cantonales et municipales dans les communes de moins de 20 000 habitants. Elles formulent des propositions et pour les élections municipales dans les villes de plus de 20 000 habitants et pour les élections régionales. Les décisions prises en application des présentes dispositions s’imposent à tous les adhérents du Mouvement Démocrate sous peine de suspension ou d’exclusion.


Deuxième version :

Article 19 - Investitures aux élections
Pour toutes les élections, la stratégie est définie par le Bureau National.
Toute investiture donnée par le Mouvement Démocrate implique la consultation préalable des adhérents, selon des modalités fixées par le Règlement Intérieur.
Les décisions prises en application du présent article s’imposent à tous les adhérents du Mouvement Démocrate sous peine de suspension ou d’exclusion.


3°) Extrait AFP - Mercredi 7 novembre, 13h22

"L'"avant-projet de statuts du Mouvement démocrate" (en ligne sur les sites lesdemocrates.fr et bayrou.fr) prévoit notamment que "toute investiture" aux élections "implique la consultation préalable des adhérents".

"L'intention majeure est de donner droit aux adhérents à s'exprimer sur les candidatures", a souligné Didier Bariani, vice-président de l'UDF en charge des questions statutaires, interrogé par l'AFP. Il a cependant précisé que "consultation" ne veut pas dire "primaires".

La publication en octobre d'une première série de 41 investitures pour les municipales avait déclenché des appels à davantage de "démocratie interne" parmi les adhérents, certaines fédérations comme Paris et Lyon réclamant des "primaires"."

4°) Tant qu'à faire, je te rappelle aussi ma réponse :

"Sujet: Re: Statuts Mer 7 Nov 2007 - 20:59

[...]

Si tu vois là un progrès, c'est que tu prends la notion de consultation dans un sens, sans voir qu'elle en a aussi un autre (électoral / consultatif). Comment trancher cette ambiguïté ? Par le Réglement Intérieur. Tu le connais ? Moi pas.

Combien tu paries que le Réglement Intérieur va beaucoup servir dans les amendements futurs ? Et comment peux-tu croire qu'un amendement venu de la base pourrait être porteur d'une ambivalence de sens aussi lourde de conséquences ?

J'appelerais ça marchander avec des ombres. Dommage que j'ai fais le voeu de ne pas recourir aux smilies, tu en mériterais une bonne fournée. "Consultation" ! Mort de rire."

5°) Si ce n'est pas de la naïveté, alors, c'est un bel exemple de langue de bois, qui mise sur l'ambivalence du mot consultation, exactement comme les auteurs de l'amendement. Mais tu vois bien que ça ne peut pas être ni de la naïveté, ni de la langue de bois.

Je penche pour un mélange des deux, car tu dis encore aujourd'hui :

Citation :
surtout que je ne suis pas partisan de primaires
mais d'un système mixte mêlant primaires et validation par le bureau
politique puis, en cas de désaccord par la commission d'arbitrage - et
je ne pense pas avoir eu un quelconque doute sur la signification du
mot "consultation" dans les statuts

Or Bariani ne parle que d'un droit de s'exprimer, ce qui n'implique nullement une forme quelconque de vote.
Revenir en haut Aller en bas
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 44
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Le MoDem le plus risqué   Mer 14 Nov - 21:15

Manuel,

Je trouve ta façon d'argumenter sur ce point assez critiquable.

Reprendre une mauvaise interprétation de mes propos formulés il y a une semaine sur un autre forum (forum Demosweb) et sur un autre sujet (fil statuts) n'est pas de très bon gout.

Sur l'interprétation elle-même que tu fais de mes propos, sache qu'à aucun moment je ne faisais référence aux propos de Bariani ni même au contenu de l'article 19. J'explicitais tout simplement le soulagement de savoir que les demandes de participation à l'élaboration de statuts effectuées par l'ensemble de la sphère internet (forums, blogs, sites du MoDem officieux mais aussi officiels comme e-soutiens) avaient été partiellement écoutées (un début de participation des militants aux travaux préparés par le siège alors que ça faisait quatre mois qu'on attendait cela - depuis le discours du Zénith). Il s'agissait que des demandes de participation à l'élaboration des statuts et non de la demande spécifique émanant des groupes "Génération Démocrate" et "On veut des primaires" (rassemblement de blogueurs et autres militants sur facebook) pour la mise en place de primaires (dont je n’ai fait à aucun moment référence : cela est ton interprétation).

Alors oui, il aurait sans doute été plus clair de dire "certaines" demandes plutôt que "toutes" les demandes mais je n'avais vraiment pas anticipé ton interprétation de la chose (d'ailleurs je n'avais pas compris le sens de ton post suivant qui n'était pas très clair non plus). En cas de doute, je te recommande plutôt de demander le sens de mes propos plutôt que sortir des phrases vindicatives qui n'ont pas beaucoup de sens. Dans tous les cas de figure, cela doit se passer sur le même fil et le même forum sur lequel les propos ont été tenus sinon, cela devient impossible à suivre (en particulier quand l'interprétation des propos est erronée).

Pour le reste, je ne vois pas pourquoi tu me cites les propos de Bariani, je n'ai jamais soutenu ses positions sur l'organisation interne du MoDem. De même les reprises de l'AFP ne sont qu'une interprétation de ce qui se passait sur la sphère internet MoDem à ce moment là (celle qui fait vendre le plus de journaux en opposant les UDF et les MoDem) et non mon interprétation qui faisait référence à de nombreuses autres demandes (participation à la rédaction des statuts, respect des propos tenus à Seignosse, clarification de la stratégie municipale au premier et deuxième tour, mise en place d'une plateforme internet pour débattre de l'organisation interne mais aussi des programmes, prise en compte de toutes les propositions de chartes réalisées, démission des bureaux de chaque fédération, organisation conjointe avec les militants des Congrès etc. etc. etc.).

En ce qui concerne les primaires / consultations: il n'y a jamais eu confusion dans mon esprit sur le contenu des statuts à ce sujet car je ne souhaite aucune de ces deux formules que je trouve problématiques pour la gestion d'un parti (donc ta remarque "tu ne voyais que ce que tu désirais, et tu te trompais" est mal placée). En ce qui me concerne, je réitère, je prône (et j'ai toujours été favorable à cette option) l'utilisation d'un système mixte avec des primaires d'un côté et de l'autre un avis du bureau politique. Quand les résultats ne sont pas les mêmes, une commission d'arbitrage au sein du MoDem devrait avoir le dernier mot. Alors tu peux qualifier cela de "naïf" et / ou de "langue de bois", mais cela ne montre aucune forme de respect pour tes contradicteurs. Si tes arguments se réduisent à cela, c'est que tu es à court d'arguments.

Bon je pense que cette parenthèse a assez duré et j'espère que tu seras d'accord avec moi pour revenir à l'objet principal de ce fil.

Donc, comment proposes-tu de répondre aux critiques émises sur la question de ce sondage?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.demosweb.eu
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le MoDem le plus risqué   Ven 16 Nov - 5:20

Ce sondage n'a aucun sens. Le choix multiple est une mauvaise idée. Et il n'a pas été annoncé. Je suggère un retour à la case départ.
Revenir en haut Aller en bas
modemaurice

avatar

Masculin Nombre de messages : 199
Age : 63
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Le MoDem le plus risqué   Ven 16 Nov - 7:34

Pas de con !!! Juju41. Ni toi ni personne ! Aucune insulte en ce monde MoDem ! Jamais rien de personnel ni de dévalorisant sinon autant s'inscrire à l'UMP auprès de devedjian.

Pas de con ! ni maintenant ni jamais !

Souriez vous êtes vivants ! tongue

_________________
Maurice 69620
MoDemement vôtre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le MoDem le plus risqué   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le MoDem le plus risqué
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Créer un MODEM virtuel
» tee shirt du modem et programme de bayrou presidentielle
» APPEL A LA RENOVATION DU MODEM
» Quand l'UMP fait bon ménage avec le MoDem
» Abécédaire du Modem + Kit de campagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Démocratie Directe :: Gestion du site :: Votes annulés ou remplacés-
Sauter vers: