AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Prise en compte du vote blanc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Selon vous, le vote blanc doit-il être rétabli ?
Oui, pour toutes les élections au suffrage universel
88%
 88% [ 22 ]
Oui, pour certaines élections au suffrage universel (préciser)
4%
 4% [ 1 ]
Oui, mais uniquement pour les élections internes du Mouvement Démocrate
4%
 4% [ 1 ]
Oui pour des élections au suffrage universel mais pas pour les élections internes du Mouvement Démocrate
0%
 0% [ 0 ]
Non, pour aucune élection
0%
 0% [ 0 ]
Sans opinion/Autre
4%
 4% [ 1 ]
Total des votes : 25
 

AuteurMessage
bibifa

avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Age : 66
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Prise en compte du vote blanc   Mar 16 Oct - 22:28

Le vote blanc

Lors d'une élection, le vote blanc est le fait de voter pour aucun des candidats, ou aucune des propositions dans le cas d'un référendum.

« Le vote blanc consiste pour un électeur à déposer dans l’urne un bulletin dépourvu de tout nom de candidat (ou de toute indication dans le cas d’un référendum). » [1]

En France

Les bulletins blancs ne sont pas fournis officiellement. Les électeurs qui souhaitent les utiliser les apportent avec eux. La distribution de bulletins blancs par des particuliers est interdite le jour du scrutin. Les enveloppes vides sont comptabilisées séparément des votes blancs (code différent), ces deux cas de figure étant considérés comme nuls dans le décompte des bulletins.
L'arrivée récente des machines électroniques de vote a de fait introduit le vote blanc (mais pas sur toutes les machines) et supprimé le vote nul.

Calcul du taux de vote blanc

Le taux de vote blanc est le pourcentage de gens, inscrits sur les listes électorales, qui ont voté blanc par rapport à ceux qui sont inscrits sur les listes.

Règlementations des élections publiques

En France, les élections sont régies par le code électoral.
Le 30 janvier 2003 le Sénat a adopté en première lecture la proposition de loi n° 1459 (2002-2003) tendant à la reconnaissance du vote blanc aux élections.

Auparavant comptabilisé comme un vote nul, le vote blanc est désormais décompté séparément, mais n'est pas comptabilisé en tant que suffrage exprimé.

Rappel :

  • les inscrits sont les électeurs inscrits sur les listes électorales avant la fin de l'année précédant les élections ;
  • les votants sont les inscrits qui ont effectivement voté (nombre d'enveloppes dans les urnes) ;
  • les abstentions sont les inscrits auxquels on soustrait les votants ;
  • les suffrages exprimés sont les votants auxquels on soustrait les votes nuls et les votes blancs. Seuls les suffrages exprimés déterminent le résultat de l'élection.

Interprétations possibles

  • Lors des élections dans les petites communes où tout le monde se connaît, le vote blanc permet de rester neutre tout en ayant été aller voter.
  • Il permet de mesurer la légitimité d'un élu : s'il est élu avec peu de bulletins blancs, ses décisions seront peut-être mieux respectées parce qu'il recueille l'assentiment positif des électeurs. Inversement, en cas de forte abstention ou de nombreux votes blancs ou nuls, il est probable que l'élu reflète moins fidèlement la volonté majoritaire et que l'adhésion à ses choix politiques soit moins assurée.
  • Une des significations possibles d'un vote blanc est que l'électeur n'a pas trouvé de candidat ou de parti politique qui corresponde à ses idées, mais qu'il tient à manifester sa déception par un vote, plutôt que par l'abstention. Il indique alors peut-être qu'il ne remet pas en cause le principe des élections ni leur utilité.
  • Lorsque le chiffre des votes blancs est publié et qu'il est non négligeable, cela peut être considéré comme un appel à susciter de nouvelles candidatures pour les élections suivantes, voire à créer de nouveaux partis politiques, qui chercheraient à capter les voix de cette « réserve de votants », qui ne se reconnaît ni dans les candidats en présence, ni dans leur programme. Le pourcentage des votes blancs n'est pas connu en France puisqu'ils sont comptabilisés avec les votes nuls. Le taux de votes blancs et nuls varie en moyenne entre 2 et 5 % des inscrits.
  • Une des options parfois envisagées est de considérer le vote blanc comme suffrage exprimé et, s'il obtient la majorité, de convoquer de nouvelles élections avec de nouveaux candidats.
  • En France, le vote blanc est aussi appelé par certains organismes : l'abstentionnisme civique.

Pays ou organisations comptabilisant les votes blancs

Liste des pays où le vote blanc est pris en compte lors d'élections :
Wikipedia



La restauration de la démocratie implique, à mon avis, le rétablissement et la prise en compte du vote blanc comme moyen d'expression de l'absence de choix satisfaisant.

Seul ce vote permet de faire savoir aux autorités du pays qu’aucune des options proposées aux citoyens par voie électorale ne leur convient (ce qui tient généralement au fait qu’elles ont été définies par quelques élites n’ayant pas daigné se pencher sur les préoccupations réelles de la population).

Brigitte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sbibif.spaces.live.com/
Flo

avatar

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 33
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Prise en compte du vote blanc   Mar 16 Oct - 22:44

bibifa a écrit:
La restauration de la démocratie implique, à mon avis, le rétablissement et la prise en compte du vote blanc comme moyen d'expression de l'absence de choix satisfaisant.

Seul ce vote permet de faire savoir aux autorités du pays qu’aucune des options proposées aux citoyens par voie électorale ne leur convient (ce qui tient généralement au fait qu’elles ont été définies par quelques élites n’ayant pas daigné se pencher sur les préoccupations réelles de la population).

Brigitte


Evidemment POUR car voter blanc signifie avoir une réflexion sur les projets. Le choix peut par exemple être motivé par le fait qu'aucun candiat/liste ne semble à-même de répondre aux préoccupations du votant. Ceci signifie que la démocratie ne répond pas à ses objectifs. Cet indicateur est donc important pour une démocratie.

De plus il est tout aussi important de le nuancer avec l'expression opposé que représente l'abstention, traduction d'un désintéret et non d'une prise de position.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
telchar



Masculin Nombre de messages : 40
Age : 32
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Prise en compte du vote blanc   Mer 17 Oct - 0:13

Ca me parait indispensable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SangJun



Masculin Nombre de messages : 66
Age : 35
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Prise en compte du vote blanc   Mer 17 Oct - 15:48

Je suis plutôt pour le vote blanc.
Mais un doute me vient tout de
même. En général, le vote signifie "je n'ai pas trouvé de candidat qui
me correspond" ; pourtant, en 2002, 16 candidats aux présidentielles et
un taux d'abstention record. Le vote blanc sera-t-il si important une
fois reconnu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianB

avatar

Masculin Nombre de messages : 151
Age : 70
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Prise en compte du vote blanc   Mer 17 Oct - 16:04

Totalement pour l'instauration du vote blanc et sa prise en compte pour tous les types d'élection.
Cela inciterait déjà un plus grand nombre d'abstentionnistes à voter. En plus j'ajouterais qu'à partir d'un certain seuil l'élection serait à refaire. Oui refaire l'élection parce que si le nombre de vote blanc est important il y a vraiment de quoi s'interroger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citoyensetdemocrates.forumpro.fr/
modemaurice

avatar

Masculin Nombre de messages : 199
Age : 63
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Prise en compte du vote blanc   Mer 17 Oct - 19:59

Bonjour,
J'ai voté pour la première proposition.
Pas de commentaire à faire.

_________________
Maurice 69620
MoDemement vôtre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MS

avatar

Masculin Nombre de messages : 263
Age : 47
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Le vote blanc pour en faire quoi ?   Lun 22 Oct - 10:06

Je propose que le vote blanc serve de base a la proportionnelle.
Par exemple 30 % de vote blancs au second tour des éléctions presidentielle fixe 30% de proportionnelle dans l assemblée nationale.
Les resultats du premier tour serait alors la repartition pour cette partie proportionnelle.
Par exemple nous aurions l assemblée d aujourdhui plus 30% compose de :
34% UMP
28% PS
20% UDF MODEM
ETC...
J ajoute cette partie serait LA VRAIE représentation nationnale histoire de recadrer le gouvernement qui se croit élu à l unanimité .

Qu en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maning-system.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Prise en compte du vote blanc   Lun 22 Oct - 11:41

Ça a l'air très intéressant comme idée, à développer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MS

avatar

Masculin Nombre de messages : 263
Age : 47
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Prise en compte du vote blanc   Lun 29 Oct - 21:58

Admin a écrit:
Ça a l'air très intéressant comme idée, à développer !

Les personnes qui ont voté blanc se sont retrouvé soit dans l incapacité de choisir ou n ont pas de candidats qui les représentes.
Si les personnes vote blancs c est qu il ne veulent favoriser au cun candidats, mais ils ont fait l effort de l exprimer et on le droit à ce titre à ce que leur vote soit représenter contrairement a l abstention.
Abstention elle qui marque un rejet global du system législatif voir politique .

Une vision mathématique et improbable de la prise en compte dans le schémas que je propose et en admétant que les électeurs des candidats éliminés au premier tour votent tous blanc au second , on aurrais aujourdhui:
A l elysé un president élus à 37%.

A l assemblé nationale la replique du vote du premier tours pour la part blanche.
Et une représentation teritoriale pour le reste.

En l occurence le premier tour serait plus représenté que la legislative ???

Et avec nos 18% au premier tour le nouveau centre n existerait pas et ne serait pas en train de faire la manche .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maning-system.com
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 44
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Prise en compte du vote blanc   Lun 29 Oct - 22:11

ChristianB a écrit:
En plus j'ajouterais qu'à partir d'un certain seuil l'élection serait à refaire. Oui refaire l'élection parce que si le nombre de vote blanc est important il y a vraiment de quoi s'interroger.

Oui, bonne idée.
Pour les élection à 2 tours, je propose 33% plus 1 voix au premier tour (et rien au deuxième tour sinon cela devient ingouvernable et le blocage est top facile; par ailleurs le 2ème tour est bien le moment où il faut choisir, le vote blanc ne peut rester que symbolique - et je le dis en ayant voté blanc au 2ème tour de la présidentielle et des législatives)

MS a écrit:
Je propose que le vote blanc serve de base a la proportionnelle.
Par exemple 30 % de vote blancs au second tour des éléctions presidentielle fixe 30% de proportionnelle dans l assemblée nationale.
Les resultats du premier tour serait alors la repartition pour cette partie proportionnelle.
Par exemple nous aurions l assemblée d aujourdhui plus 30% compose de :
34% UMP
28% PS
20% UDF MODEM
ETC...
J ajoute cette partie serait LA VRAIE représentation nationnale histoire de recadrer le gouvernement qui se croit élu à l unanimité .

Qu en pensez vous ?

Je n'aime pas trop cette idée car elle distribue des voix en opposition aux partis qui se sont présentés à ces mêmes partis... (cercle vicieux); cela empiète sur la séparation des élections (présidentielles-législatives); cela complique un peu trop un système sur lequel quelques électeurs ont déjà du mql à s'y retrouver...

Mais bon il faut persister à y réfléchir car l'intention de base est saine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.demosweb.eu
Flo

avatar

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 33
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Prise en compte du vote blanc   Lun 29 Oct - 22:57

MS a écrit:
Je propose que le vote blanc serve de base a la proportionnelle.
Par exemple 30 % de vote blancs au second tour des éléctions presidentielle fixe 30% de proportionnelle dans l assemblée nationale.
Les resultats du premier tour serait alors la repartition pour cette partie proportionnelle.
Par exemple nous aurions l assemblée d aujourdhui plus 30% compose de :
34% UMP
28% PS
20% UDF MODEM
ETC...
J ajoute cette partie serait LA VRAIE représentation nationnale histoire de recadrer le gouvernement qui se croit élu à l unanimité .

Qu en pensez vous ?


L'idée par d'une bonne réflexion MAIS quelques *gros* problèmes...

La proportionnelle c'est ce que pronnent de nombreuses personnes attachées à des valeurs démocrates. Ici, on serait donc amené à faire un choix absurde qui est "je vote pour mes idées OU je vote pour la proportionnelle". Pire, par équation mathématique, voter pour l'un revient à voter contre l'autre. Or, choisir un candidat c'est déjà un acte de démocratie, et donc voilà comment, par un acte démocrate on se retrouve malgrè nous à faire un acte contre la démocratie (contre la proportionnelle). Et réciproquement, voter blanc c'est voter pour la proportionnelle mais sachant que dans cette proportionnelle, on ne choisit pas la représentation, ce choix étant laissé à ceux qui n'ont pas voter blanc. Bref, le chat qui se mord la queue... On n'est perdant dans tous les cas sauf à dénigrez les élections.

A cela s'ajoute les "calcules" mathématiques qui fossent les élections et donc la démocratie (cf. principe des référendums dans certains pays où celui-ci n'est valide que si la participation dépasse les 50%...).

Enfin, la proportion de vote blanc est très basse (5% grand max), avec un peu de sérieux on peut largement souhaiter plus de proportionnel que 5% Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MS

avatar

Masculin Nombre de messages : 263
Age : 47
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Prise en compte du vote blanc   Jeu 1 Nov - 0:16

Flo a écrit:
MS a écrit:
Je propose que le vote blanc serve de base a la proportionnelle.
Par exemple 30 % de vote blancs au second tour des éléctions presidentielle fixe 30% de proportionnelle dans l assemblée nationale.
Les resultats du premier tour serait alors la repartition pour cette partie proportionnelle.
Par exemple nous aurions l assemblée d aujourdhui plus 30% compose de :
34% UMP
28% PS
20% UDF MODEM
ETC...
J ajoute cette partie serait LA VRAIE représentation nationnale histoire de recadrer le gouvernement qui se croit élu à l unanimité .

Qu en pensez vous ?


L'idée par d'une bonne réflexion MAIS quelques *gros* problèmes...

La proportionnelle c'est ce que pronnent de nombreuses personnes attachées à des valeurs démocrates. Ici, on serait donc amené à faire un choix absurde qui est "je vote pour mes idées OU je vote pour la proportionnelle". Pire, par équation mathématique, voter pour l'un revient à voter contre l'autre. Or, choisir un candidat c'est déjà un acte de démocratie, et donc voilà comment, par un acte démocrate on se retrouve malgrè nous à faire un acte contre la démocratie (contre la proportionnelle). Et réciproquement, voter blanc c'est voter pour la proportionnelle mais sachant que dans cette proportionnelle, on ne choisit pas la représentation, ce choix étant laissé à ceux qui n'ont pas voter blanc. Bref, le chat qui se mord la queue... On n'est perdant dans tous les cas sauf à dénigrez les élections.

A cela s'ajoute les "calcules" mathématiques qui fossent les élections et donc la démocratie (cf. principe des référendums dans certains pays où celui-ci n'est valide que si la participation dépasse les 50%...).

Enfin, la proportion de vote blanc est très basse (5% grand max), avec un peu de sérieux on peut largement souhaiter plus de proportionnel que 5% Wink

Donc en gros tu veux de la proportionnelle à gogo mais la proportionnelle de quoi ?
Le premier tour de l election présidentiele est à l instant T un cliché de ce que pense et veulent les francais qui ont voté .
Une assemblée formé de ce résultat à ce moment la est la vrai représentation et devrait a ce titre constituer l assemblée nationale à temps plein et voter les lois. Apelons la "proportionnelle"
On évite par le fait les phénomènes de vote utile, et des bancs vide pour cause de retour dans les ciconcriptions.
Cette assemblée pourait etre limité à cent ou moins ce qui écarte les trop petit résultat. ( le pourcentage est peut etre la)
On peux garder une représentation téritoriale (cas actuel) pour les remontés de doléance du peuple provinciale.
Là c est la taille de la ciconscription qui fait le nombre.
Si cette derniere assemblé vote aussi les lois, actuellement 577 deputés contre 100 pour la " Proportionnelle".
En tout 677 député et dans ce cas "proportionnel" fait 14.77%...
Ensuite on peu reduire le nombre de circonscriptions pour faire augmenter ce ratio.
Ou interdire les petit partis et faire une proportionnelle de 200,300 OU 500 nouveaux député, mais la représentation serait faussé.

La prise en compte du vote blancs associé aux abstention montre le non choix d une partie du peuple. Voter blanc ou ne pas voter c est surtout laissé les autres choisir pour nous .La proportionnelle confirme et assure ce choix et pourquoi pas dans cette proportion.

Quand on vote au premier tour on ne pense pas au législative que je sache;Mais bien pour nos idée ou par projection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maning-system.com
Flo

avatar

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 33
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Prise en compte du vote blanc   Jeu 1 Nov - 1:09

MS a écrit:
Donc en gros tu veux de la proportionnelle à gogo mais la proportionnelle de quoi ?
Le premier tour de l election présidentiele est à l instant T un cliché de ce que pense et veulent les francais qui ont voté .
Une assemblée formé de ce résultat à ce moment la est la vrai représentation et devrait a ce titre constituer l assemblée nationale à temps plein et voter les lois. Apelons la "proportionnelle"


Sauf si tu penses que "plus de 5%" c'est de la "proportionnelle à gogo", je ne vois pas d'où tu déduis celà de mes propos.

Pour les élections présidentielles il s'agit là avant tout d'un vote de personne et non pas d'idéologie, la "représentation proportionnelle" ne peut donc, à mon sens, pas être faite à partir de cette élection assez "à part" des autres élections.

Pour venir à la proportionnelle... Je pense que de nombreuses solutions sont à envisager dont en voici quelques unes :

¤ Des élections législatives par liste et par région (un peu comme aux européennes !). Les 2/3 de l'assemblée sont constitués de la représentation électorale, le 1/3 restant est réparti parmis la plus grande "alliance" des listes initiales.

Exemple (pour faire simple) : liste A, 40%, liste B 35%, liste C, 25% de résultats aux élections. Pour une assemblé de 300 sièges, les 2/3, c'est à dire 200 sont donc répartis ainsi : 80 pour A, 70 pour B, 50 pour C. Maintenant plusieurs solutions... Si aucune alliance, les 100 sièges restant sont attribué à A (première liste) ce qui lui donne une bonne majorité pour gouverner avec 180 sièges sur 300 ! Si par exemple B et C choisissent de s'allier pour faire "barrage" à A, ils se répartissent les 100 sièges suivant leur proportion, c'est-à-dire 58 pour B et 42 pour C ce qui fait que B+C ont la majorité pour gouverner avec 230 sièges sur 300 (128 pour B et 92 pour C) ! Une alliance de liste représentant 1/3 des voix serait ainsi le minimum pour obtenir une majorité.

¤ Une autre idée, un peu folle mais en laquelle je crois beaucoup par principe...

(c'est une citation... de moi, dsl pour le lien :p)

Juste une proposition qui n'est peut-être qu'un rêve de citoyen attaché à sa République...

J'ai entendu par-ci par-là que le Sénat devrait être supprimer, qu'il faut rapprocher les citoyens de leurs institutions, développer la démocratie participative...

Serait-il possible de créer un "Parlement Citoyen" (en substitution du Sénat ? en complémentarité de l'Assemblée Nationale ?).
Un parlement où la représentativité serait quasi parfaite, où même la démogogie ne pourrait se concevoir ? Comment ? En créant une Assemblée de citoyens... tirés au sort, parmis tous les citoyens français. Elus par exemple pour 2 ans et renouvelable par 1/3 pour éviter les "effets de mode" des crises ponctuelles. Pour des raisons évidentes un citoyen élu par le hasard pourrait céder sa place à qui bon lui semble à condition de supprimer toute possibilité de cumule de mandat ou de renouvellement. Les parlementaires citoyens seraient ainsi parfaitement représentatifs de la population et joueraient un rôle de complémentarité avec l'Assemblée Nationale, en ayant par exemple là même place institutionnelle que le Sénat actuel.

De plus, un "Ministère des Citoyens" pourrait avoir pour rôle de représenter tous les citoyens, notamment en organisant des "référendums" via Internet ou d'autres supports de communication, en organisant et encadrant les "lois d'initiatives citoyennes" qui, suitent à des pétitions de plus de X millions de signataires, obligent l'Assemblée (l'Assemblée Citoyenne ??) à débattre du projet.



Voilà un moyen de combiner démocratie "élitiste" (où les gouvernants sont choisis pour leurs compétences) et "représentative" (où les gouvernants sont choisis pour leurs représentativité de la population). A mon sens l'état actuelle étant un semblant de "démocratie élitiste" mal organisée et qui justement n'a rien "d'élisme"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Méthos



Masculin Nombre de messages : 76
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Prise en compte du vote blanc   Jeu 1 Nov - 13:25

Le problème que cela pose est qu'il n'y aura plus d'élus à la majorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SangJun



Masculin Nombre de messages : 66
Age : 35
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Prise en compte du vote blanc   Jeu 1 Nov - 14:44

Plus d'infos :http://www.partiblanc.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MS

avatar

Masculin Nombre de messages : 263
Age : 47
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Prise en compte du vote blanc   Dim 4 Nov - 23:07

Flo a écrit:
MS a écrit:
Donc en gros tu veux de la proportionnelle à gogo mais la proportionnelle de quoi ?
Le premier tour de l election présidentiele est à l instant T un cliché de ce que pense et veulent les francais qui ont voté .
Une assemblée formé de ce résultat à ce moment la est la vrai représentation et devrait a ce titre constituer l assemblée nationale à temps plein et voter les lois. Apelons la "proportionnelle"


Sauf si tu penses que "plus de 5%" c'est de la "proportionnelle à gogo", je ne vois pas d'où tu déduis celà de mes propos.

Pour les élections présidentielles il s'agit là avant tout d'un vote de personne et non pas d'idéologie, la "représentation proportionnelle" ne peut donc, à mon sens, pas être faite à partir de cette élection assez "à part" des autres élections.

Pour venir à la proportionnelle... Je pense que de nombreuses solutions sont à envisager dont en voici quelques unes :

¤ Des élections législatives par liste et par région (un peu comme aux européennes !). Les 2/3 de l'assemblée sont constitués de la représentation électorale, le 1/3 restant est réparti parmis la plus grande "alliance" des listes initiales.

Exemple (pour faire simple) : liste A, 40%, liste B 35%, liste C, 25% de résultats aux élections. Pour une assemblé de 300 sièges, les 2/3, c'est à dire 200 sont donc répartis ainsi : 80 pour A, 70 pour B, 50 pour C. Maintenant plusieurs solutions... Si aucune alliance, les 100 sièges restant sont attribué à A (première liste) ce qui lui donne une bonne majorité pour gouverner avec 180 sièges sur 300 ! Si par exemple B et C choisissent de s'allier pour faire "barrage" à A, ils se répartissent les 100 sièges suivant leur proportion, c'est-à-dire 58 pour B et 42 pour C ce qui fait que B+C ont la majorité pour gouverner avec 230 sièges sur 300 (128 pour B et 92 pour C) ! Une alliance de liste représentant 1/3 des voix serait ainsi le minimum pour obtenir une majorité.

¤ Une autre idée, un peu folle mais en laquelle je crois beaucoup par principe...

(c'est une citation... de moi, dsl pour le lien :p)

Juste une proposition qui n'est peut-être qu'un rêve de citoyen attaché à sa République...

J'ai entendu par-ci par-là que le Sénat devrait être supprimer, qu'il faut rapprocher les citoyens de leurs institutions, développer la démocratie participative...

Serait-il possible de créer un "Parlement Citoyen" (en substitution du Sénat ? en complémentarité de l'Assemblée Nationale ?).
Un parlement où la représentativité serait quasi parfaite, où même la démogogie ne pourrait se concevoir ? Comment ? En créant une Assemblée de citoyens... tirés au sort, parmis tous les citoyens français. Elus par exemple pour 2 ans et renouvelable par 1/3 pour éviter les "effets de mode" des crises ponctuelles. Pour des raisons évidentes un citoyen élu par le hasard pourrait céder sa place à qui bon lui semble à condition de supprimer toute possibilité de cumule de mandat ou de renouvellement. Les parlementaires citoyens seraient ainsi parfaitement représentatifs de la population et joueraient un rôle de complémentarité avec l'Assemblée Nationale, en ayant par exemple là même place institutionnelle que le Sénat actuel.

De plus, un "Ministère des Citoyens" pourrait avoir pour rôle de représenter tous les citoyens, notamment en organisant des "référendums" via Internet ou d'autres supports de communication, en organisant et encadrant les "lois d'initiatives citoyennes" qui, suitent à des pétitions de plus de X millions de signataires, obligent l'Assemblée (l'Assemblée Citoyenne ??) à débattre du projet.



Voilà un moyen de combiner démocratie "élitiste" (où les gouvernants sont choisis pour leurs compétences) et "représentative" (où les gouvernants sont choisis pour leurs représentativité de la population). A mon sens l'état actuelle étant un semblant de "démocratie élitiste" mal organisée et qui justement n'a rien "d'élisme"...

Pour l exemple de ta premiere partie heureusement que tu dit pour faire simple...
Pour la deuxieme partie l assemblé citoyenne je trouve l idee tres interessante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maning-system.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prise en compte du vote blanc   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prise en compte du vote blanc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» REFORME TERRITORIALE : prise en compte des attentes des gendarmes
» CE QUE VOUS CACHE VOTRE CONTRAT GENDARME ADJOINT [RETRAITE A PAYER]
» délai dossiers MDPH
» Compte rendu "Prise de contact" du 24
» Courrier de fin de prise en charge?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Démocratie Directe :: Bureau de vote :: Projet du MoDem-
Sauter vers: