AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tous égaux face à l'égalité des chances ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Faut-il un projet de loi pour garantir l’égalité des chances face au travail ?
Oui, certainement !
40%
 40% [ 10 ]
Oui, pourquoi pas...
16%
 16% [ 4 ]
Non, je ne vois pas l'intérêt.
28%
 28% [ 7 ]
Non, surtout pas !
0%
 0% [ 0 ]
Sans opinion/Autre
16%
 16% [ 4 ]
Total des votes : 25
 

AuteurMessage
Libellule



Féminin Nombre de messages : 24
Age : 46
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Tous égaux face à l'égalité des chances ?   Sam 25 Aoû - 17:18

* Trop de personnes sont privées de leur droit d'égalité des chances. Faut-il améliorer cette loi d'égalité des chances pour la garantir face à la formation professionnelle ?

(en attente que cela soit reformulé dans le sondage au dessus.)

Comment le Mouvement Démocrate peut-il s'impliquer pour améliorer l'égalité des chances face à la formation professionnelle ?




"Si la république est sociale, elle garantit un certain nombre de droits. Et d’abord, elle garantit l’égalité des chances. C’est-à-dire le droit effectif à réaliser ses aptitudes à les traduire en réussite scolaire, personnelle, culturelle, professionnelle." François Bayrou, Projet d'espoir.

Beaucoup d'entre nous, à un moment de leur vie, ont connu une réorientation professionnelle : l’étudiant dans ses études universitaire, le salarié qui se retrouve au chômage, le demandeur d’emploi, le Rmiste. Beaucoup ont poussé un jour la porte d’un centre de bilan et rencontré un psychologue du travail pour élaborer un nouveau projet professionnel et/ou un projet de formation.

Peut-on dire qu’il y a égalité des chances si la formation professionnelle qui les concerne n’a pas été reconduite, voire supprimée et remplacée par une autre formation inappropriée à leur projet professionnel ? Si aucune autre possibilité, d’un ministère différent, n’existe dans leur département ou dans leur région ?

Du jour au lendemain le salarié privé d’emploi, le demandeur d’emploi, le Rmiste se retrouvent sur le bas côté de la route comme l’automobiliste en panne sur la borne d’arrêt d’urgence. Il faut ensuite faire le deuil du projet professionnel et avoir le courage de remettre le compteur à zéro.

Peut-on dire qu’il y a égalité des chances, quand on n'a pas la chance d’avoir des relations dans sa recherche d'emploi. Comment sortir de l’isolement quand on se retrouve au chômage ? Les assistantes sociales et les mesures de suivi d’accompagnement proposées par l’ANPE sont-elles toujours efficaces ?

Peut-on dire qu’il y a égalité des chances s’il y a faiblesse de créations d’emplois salariés dans le secteur concurrentiel, le secteur tertiaire, le secteur des services, le secteur industriel ? Si la pérennité des contrats aidés est compromise, faute d’argent dans les caisses ?
Comment les aider à retrouver un emploi si la conjoncture ne leur est pas favorable ?

Faut-il supprimer les concours dans la fonction publique ? Le secteur public doit-il être privatisé ? Les salariés du privé doivent-ils être mieux protégés du licenciement comme le sont les salariés titularisés du public ?

L’égalité des chances est un vrai combat à la survie pour chacun d’entre eux. Mais, ne nous a t-elle pas tournée le dos ? N’est-elle pas menacée ? Existe-t-elle encore ? Ce droit issu de la république sociale n’a-t-il pas des failles dans notre société ?

Doit-on créer un comité de défense des citoyens, intermédiaire entre la nation et le parlement pour que le demandeur d’emploi, le Rmiste s’expriment librement, se défendent quand leur projet professionnel est menacé ?

Quelle solution apporter pour qu’ils ne subissent pas un préjudice dans leur parcours d’insertion ? Comment la reconstruire, l'améliorer, la garantir, pour qu'ils ne soient pas privées de ce droit d'égalité des chances ? Faut-il la garantir face à la formation professionnelle ?

Comment encourager les centres de formation professionnelle, le service d’ingénierie de l’AFPA, les écoles, les universités, l’ANPE, pour qu'ils s'engagent à mieux la respecter ?

Comment le Mouvement Démocrate peut-il s’impliquer pour améliorer l’égalité des chances face à la formation professionnelle ?

A vous la parole ! Laissez vos commentaires et réactions.

Anne-Lise


Dernière édition par le Mer 5 Sep - 13:06, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Tous égaux face à l'égalité des chances ?   Sam 25 Aoû - 18:16

Ce sondage a de grandes chances d'être modifié avec l'auteur très prochainement, en attendant vous pouvez bien entendu apporter votre contribution au débat qui restera avec le prochain sondage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianB

avatar

Masculin Nombre de messages : 151
Age : 70
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Tous égaux face à l'égalité des chances ?   Sam 25 Aoû - 18:35

Pourquoi vouloir opposer systématiquement le public et le privé?
Pourquoi vouloir rendre les choses forcément égalitaires?
Pourquoi la société devrait elle obligatoirement tout faire?
Pourquoi toujours penser qu'une loi va résouble les problèmes?
pourquoi ne pas demander aux intéresses de se prendre en main?
Pourquoi toujours penser que c'est la faute de l'autre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citoyensetdemocrates.forumpro.fr/
miha

avatar

Féminin Nombre de messages : 83
Age : 70
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Tous égaux face à l'égalité des chances ?   Sam 25 Aoû - 19:03

mais les lois pour l'égalité existent, non?
elles sont mal appliquées
elles sont mal rédigées
elles ont subi tant de modifications qu'elles en deviennent illisibles, difficilement applicables et sujettes à des interprêtations déformées.
c'est le cas, d'ailleurs, de la plus grande majorité des lois.

il faudrait faire un travail gigantesque :
remettre à plat tout ce méli-mélo et repartir sur de bonnes bases claires et définies.. mais ce n'est pas dans la culture française.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe67

avatar

Masculin Nombre de messages : 13
Age : 54
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Tous égaux face à l'égalité des chances ?   Sam 25 Aoû - 19:06

L'égalité des chances est inscrite au fronton de la république... Son application est directement liée à la fraternité qui est sa voisine sur le même fronton... Je crois que nous devons arrèter de légiférer pour toute chose... Sur ce sujet je crois qu'il faut marteler que cela fait parti des fondement de notre république...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libellule



Féminin Nombre de messages : 24
Age : 46
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Egalité des chances   Dim 26 Aoû - 11:06

ChristianB a écrit:
Pourquoi vouloir opposer systématiquement le public et le privé?
Pourquoi vouloir rendre les choses forcément égalitaires?
Pourquoi la société devrait elle obligatoirement tout faire?
Pourquoi toujours penser qu'une loi va résouble les problèmes?
pourquoi ne pas demander aux intéresses de se prendre en main?
Pourquoi toujours penser que c'est la faute de l'autre?

Ce n'est pas parce que j'ai proposé une idée concernant le public et le privé que se sera forcément appliquée demain.
On peut proposer des idées et faire le tri, on retient celles qui sont constructives et on élimine celles qui ne vont pas dans le bon sens.

Un peu d'égalité et de solidarité ne fait de mal à personne, car si nous étions tous égaux en droit, la société serait plus humaine, plus solidaire, plus juste. Et la démocratie mon pote, c'est cela...

S'il n'y a pas de lois pour résoudrent les problèmes, se serait la porte ouverte à tous les abus, à toute les injustices et au non respect du plus faible. Est-ce vraiment le modèle de société, de la loi du plus fort sur le plus faible que l'on veut ?

On peut prendre sa vie en main mais ne pas être toujours récompensé du fruit de ses efforts.

Ceux qui nous gouvernent peuvent se tromper et prendre des décisions pas toujours justes dans l'intérêt général et causer sans le savoir un préjudice dans la vie des personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianB

avatar

Masculin Nombre de messages : 151
Age : 70
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Tous égaux face à l'égalité des chances ?   Dim 26 Aoû - 11:28

Libellule a écrit:
ChristianB a écrit:
Pourquoi vouloir opposer systématiquement le public et le privé?
Pourquoi vouloir rendre les choses forcément égalitaires?
Pourquoi la société devrait elle obligatoirement tout faire?
Pourquoi toujours penser qu'une loi va résouble les problèmes?
pourquoi ne pas demander aux intéresses de se prendre en main?
Pourquoi toujours penser que c'est la faute de l'autre?

Ce n'est pas parce que j'ai proposé une idée concernant le public et le privé que se sera forcément appliquée demain.
On peut proposer des idées et faire le tri, on retient celles qui sont constructives et on élimine celles qui ne vont pas dans le bon sens.

Un peu d'égalité et de solidarité ne fait de mal à personne, car si nous étions tous égaux en droit, la société serait plus humaine, plus solidaire, plus juste. Et la démocratie mon pote, c'est cela...

S'il n'y a pas de lois pour résoudrent les problèmes, se serait la porte ouverte à tous les abus, à toute les injustices et au non respect du plus faible. Est-ce vraiment le modèle de société, de la loi du plus fort sur le plus faible que l'on veut ?

On peut prendre sa vie en main mais ne pas être toujours récompensé du fruit de ses efforts.

Ceux qui nous gouvernent peuvent se tromper et prendre des décisions pas toujours justes dans l'intérêt général et causer sans le savoir un préjudice dans la vie des personnes.


Nous sommes potes, bien pourquoi pas Laughing

Trop de lois tue la loi.
Il n'y a pas d'égalité il ne peut y en avoir. Chacun exploite ses connaissances (ses acquis) pour se faire la vie la meilleure. Le système cogestionaire ne peut exister, il n'est pas viable.
Etre solidaire ne veut pas dire égalitaire. Chacun doit se bouger et faire en sorte d'avancer. Il est normal de vouloir contrôler les actes des gens élus pour représenter le peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citoyensetdemocrates.forumpro.fr/
Libellule



Féminin Nombre de messages : 24
Age : 46
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Tous égaux face à l'égalité des chances ?   Dim 26 Aoû - 11:51

ChristianB a écrit:
Libellule a écrit:
ChristianB a écrit:
Pourquoi vouloir opposer systématiquement le public et le privé?
Pourquoi vouloir rendre les choses forcément égalitaires?
Pourquoi la société devrait elle obligatoirement tout faire?
Pourquoi toujours penser qu'une loi va résouble les problèmes?
pourquoi ne pas demander aux intéresses de se prendre en main?
Pourquoi toujours penser que c'est la faute de l'autre?

Ce n'est pas parce que j'ai proposé une idée concernant le public et le privé que se sera forcément appliquée demain.
On peut proposer des idées et faire le tri, on retient celles qui sont constructives et on élimine celles qui ne vont pas dans le bon sens.

Un peu d'égalité et de solidarité ne fait de mal à personne, car si nous étions tous égaux en droit, la société serait plus humaine, plus solidaire, plus juste. Et la démocratie mon pote, c'est cela...

S'il n'y a pas de lois pour résoudrent les problèmes, se serait la porte ouverte à tous les abus, à toute les injustices et au non respect du plus faible. Est-ce vraiment le modèle de société, de la loi du plus fort sur le plus faible que l'on veut ?

On peut prendre sa vie en main mais ne pas être toujours récompensé du fruit de ses efforts.

Ceux qui nous gouvernent peuvent se tromper et prendre des décisions pas toujours justes dans l'intérêt général et causer sans le savoir un préjudice dans la vie des personnes.


Nous sommes potes, bien pourquoi pas Laughing

Trop de lois tue la loi.
Il n'y a pas d'égalité il ne peut y en avoir. Chacun exploite ses connaissances (ses acquis) pour se faire la vie la meilleure. Le système cogestionaire ne peut exister, il n'est pas viable.
Etre solidaire ne veut pas dire égalitaire. Chacun doit se bouger et faire en sorte d'avancer. Il est normal de vouloir contrôler les actes des gens élus pour représenter le peuple.

"C'est vrai, l'homme n'est pas parfait, la perfection n'existe pas en ce bas monde !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flec

avatar

Féminin Nombre de messages : 59
Age : 61
Date d'inscription : 12/08/2007

MessageSujet: Re: Tous égaux face à l'égalité des chances ?   Dim 26 Aoû - 12:21

Quand on parle d'égalité des chances ça me fait penser à la discrimination positive. Je ne supporte pas bien.
Il n'y a aucune égalité dans notre société, elle n'existe pas plus dans la nature d'ailleurs.
Ce n'est pas une loi qui changera les choses, car après la loi il faut le décret d'application et souvent, il n'est pas publié.

Au terme égalité, je préfère souvent celui d'équité. Traiter les gens de façon équitable et juste. Mais on en est encore loin. Une jeune femme obèse a toutes les chances d'être refusée sur un poste d'hôtesse d'accueil même si elle a toutes les références et compétences requises.

Aujourd'hui très souvent, la préférence va au paraître.

Dommage. Une loi ne changera guère cette mentalité.


Dernière édition par le Dim 26 Aoû - 16:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChristianB

avatar

Masculin Nombre de messages : 151
Age : 70
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: Tous égaux face à l'égalité des chances ?   Dim 26 Aoû - 16:17

flec a écrit:
Quand on parle d'égalité des chances ça me fait penser à la discrimination positive. Je ne supporte pas bien.
Il n'y a aucune égalité dans notre société, elle n'existe pas plus dans la nature d'ailleurs.
Ce n'est pas une loi qui changera les choses, car après la loi il faut le décret d'application et souvent, il n'est pas publié.

Au terme égalité, je préfère souvent celui d'équité. Traiter les gens de façon équitable et juste. Mais on en est encore loin. Une jeune femme obèse à toutes les chances d'être refusée sur un poste d'hôtesse d'accueil même si elle a toutes les références et compétences requises.

Aujourd'hui très souvent, la préférence va au paraître.

Dommage. Une loi ne changera guère cette mentalité.


En effet l'équité est une chose a prendre sérieusement en compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citoyensetdemocrates.forumpro.fr/
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Tous égaux face à l'égalité des chances ?   Lun 27 Aoû - 17:47

Vote annulé pour le motif suivant :
Questions/Réponses à reformuler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DanJosef



Féminin Nombre de messages : 3
Age : 64
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Tous égaux face à l'égalité des chances ?   Mer 29 Aoû - 15:47

L'égalité des chances est un leurre qui date de la Révolution Française.

En fait elle n'existe pas.

Car il y a une énorme différence dès la naissance entre un enfant dont la mère s'est saoûlée à maintes reprises pendant la grossesse ou a pris de la drogue, etc... et celui dont la mère s'est occupé avant qu'il naisse. Car un enfant entend les sons et réagit à son environnement avant sa naissance.

Et puis il y a les premières années de la vie. Dès l'entrée en maternelle, on voit l'énorme différence qui existe entre des enfants éveillés, qui parlent avec des phrases entières, qui posent "mille" questions dans une journée et ceux qui n'arrivent pas à faire une phrase correcte, à utiliser les adjectifs etc, qui ne connaissent pas les noms des objets, bien que de familles françaises... Qu'en est-il des étrangers ?

Non, il n'y a AUCUNE égalité des chances devant la vie. Si on prend en outre les questions de santé, on n'arrête plus...

Et devant le travail encore moins.

Je travaille dans le recrutement après avoir travaillé dans l'enseignement. Et je vois bien que devant une offre de poste, les personnes ne peuvent avoir les mêmes chances, car elles n'ont pas les mêmes capacités - intellectuelles, humaines, émotionnelles, etc... Certaines ont eu l'occasion d'utiliser leurs neurones de manière optimale, les autres non, et elles peinent à se raccrocher. Que ce soit en cours - certains décrochent car ils ne comprennent tout simplement pas - ou dans un entretien d'embauche...

J'ai donné des cours de rattrapage à la fille d'un voisin. A 11 ans, elle ne savait pas ce que signifait les mots "béton" et "axe"... Ces enfants - plus tard ces adultes - nagent dans des océans de mots inconnus. Comment peuvent-ils avoir les mêmes chances devant l'emploi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélanie



Féminin Nombre de messages : 19
Age : 41
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Tous égaux face à l'égalité des chances ?   Mer 29 Aoû - 16:06

Je ne comprends pas vraiment le sens de votre intervention.
Le constat que l'égalité des chances n'est ni réalisée ni réalisable doit-il nous conduire à ne plus nous la fixer comme horizon ?
Considérez-vous l'égalité des chances dans une optique purement biologique ?

Mélanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
modemaurice

avatar

Masculin Nombre de messages : 199
Age : 63
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Tous égaux face à l'égalité des chances ?   Jeu 30 Aoû - 6:19

Bonjour,

Non non, pas de loi... bounce

Mais, libellule, il y a foison de question (dur,dur scratch ) et le sujet est très intéressant (preuve, les intervenants);

Le MoDem doit s'impliquer pour améliorer l'égalité des chances "en tout et pour tous" I love you , sans user des lois qui contraignent et punissent: or, en matière d'égalité, la contrainte et la punition sont elles preuves de progression morale ?...
Pas de loi : des prises de conscience.

_________________
Maurice 69620
MoDemement vôtre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libellule



Féminin Nombre de messages : 24
Age : 46
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: L'égalité des chances n'est pas que purement biologique   Jeu 30 Aoû - 16:35

Mélanie a écrit:
Je ne comprends pas vraiment le sens de votre intervention.
Le constat que l'égalité des chances n'est ni réalisée ni réalisable doit-il nous conduire à ne plus nous la fixer comme horizon ?
Considérez-vous l'égalité des chances dans une optique purement biologique ?

Mélanie
Bonjour Mélanie,Very Happy

L'égalité des chances n'est pas que purement biologique.

C'est vrai, que nous sommes pas tous égaux biologiquement.

A l'école, il y a des enfants qui ont de la facilité et d'autres qui vont être plus en difficulté scolaire.
C'est pas l'intelligence qui est en cause mais c'est plus un problème de capacité à la mobiliser.
Il faut adapter une pédagogie à ces enfants plus en difficulté pour leur garantir plus de chance de réussite dans leur scolarité.

L'égalité des chances est un droit de réussite, dans bien des domaines : l'éducation, professionnelle...

Si je cite le sujet d'actualité récent, concernant un enfant handicapé qui n'a pas eu accès à l'éducation. Les parents ont saisi la justice.
Ils ont touché l'argent mais le problème n'a pas été résolu pour autant.
Essayez, de vous mettre à la place de l'enfant, qui lui, veut s'instruire comme tout le monde. Il souffre de cette privation.
Si on analyse bien cette situation, il est privé de son droit d'égalité des chances. Comment va t'il réaliser ses aptitudes, les traduire en réussite scolaire, si on ne lui donne pas les moyens d'accès à l'instruction. C'est une réelle injustice.

Il faut améliorer et garantir l'égalité des chances pour que des personnes ne soient plus privé de ce droit. Elle est le passeport de la réussite dans bien des domaines: scolaire, professionnelle, culturelle et personnelle. cheers


Libellule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélanie



Féminin Nombre de messages : 19
Age : 41
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Tous égaux face à l'égalité des chances ?   Jeu 30 Aoû - 16:48

Merci Libellule,
Je vous remercie de ces éclaircissements, mais à vrai dire, mes questions, faussement naïves, visaient l'intervention qui précédait la mienne.
L'égalité n'est pas pour moi un leurre, c'est un objectif que l'on peut réaliser par une politique "d'égalité des chances", en particulier dans le domaine de l'éducation.

Mélanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libellule



Féminin Nombre de messages : 24
Age : 46
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Il ne faut pas voir la loi comme si c'était le père fouettar   Jeu 30 Aoû - 20:07

pourleboss a écrit:
Bonjour,

Non non, pas de loi... bounce

Mais, libellule, il y a foison de question (dur,dur scratch ) et le sujet est très intéressant (preuve, les intervenants);

Le MoDem doit s'impliquer pour améliorer l'égalité des chances "en tout et pour tous" I love you , sans user des lois qui contraignent et punissent: or, en matière d'égalité, la contrainte et la punition sont elles preuves de progression morale ?...
Pas de loi : des prises de conscience.
Bonjour Maurice,Wink

Il ne faut pas voir la loi comme si c'était le père fouettard. Elle ne sert pas que pour punir.
Heureusement, sinon le milieu de la justice serait invivable😢
La loi sert également à protéger l'individu dans ses droits.

Il est important comme vous le dites que le "Modem" s'implique dans ce droit d'égalité des chances.

Il faut disons l'améliorer et la garantir pour mieux protéger, les personnes afin que celles-ci ne soient pas privées de ce droit "d'égalité des chances".
Chacun de nous à le droit à la réussite qu'elle soit scolaire et professionnel.

Pensez-vous que c'est juste qu'une personne soit privé d'une formation professionelle alors qu'elle est utile à son insertion ?

Je m'explique : elle réussie le concours d'entrée. Elle est sur la liste d'attente. Puis d'un coup, la formation est supprimée. Elle est remplacée par une autre, inaproprié à son projet professionnel.
Cette personne se retrouve du jour au lendemain, sans projet professionnel et exclu du marché du travail, trouver vous cela normal ?

Est-ce vraiment le modèle de société de la loi du plus fort sur le plus faible que l'on veut ?

Libellule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
modemaurice

avatar

Masculin Nombre de messages : 199
Age : 63
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Tous égaux face à l'égalité des chances ?   Ven 31 Aoû - 5:12

Bonjour Libellule,

Ah ! Le vote porte sur l'égalité des chance face au travail et c'est là que j'ai répondu.

Cependant pour la vie quotidienne ou pour la formation ou pour tout autre raison "spécifique" (spécialisée !) je redirai : nonnon pas de loi.

J'insiste : "égalité des chances pour tous(tes) et en tout". cheers

Le blême d'une formation c'est qu'il faut payer... Si elle coûte trop cher et qu'elle mène à une impasse en terme d'offres d'emplois, elle ne sert à rien qu'à vous fourvoyer.
Il faut l'analyser lucidement et comprendre (peut être) qu'il ne vaut mieux pas aller par là.

_________________
Maurice 69620
MoDemement vôtre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libellule



Féminin Nombre de messages : 24
Age : 46
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Il y a une part de vérité dans ce que vous dites   Ven 31 Aoû - 12:00

DanJosef a écrit:
L'égalité des chances est un leurre qui date de la Révolution Française.

En fait elle n'existe pas.

Car il y a une énorme différence dès la naissance entre un enfant dont la mère s'est saoûlée à maintes reprises pendant la grossesse ou a pris de la drogue, etc... et celui dont la mère s'est occupé avant qu'il naisse. Car un enfant entend les sons et réagit à son environnement avant sa naissance.

Et puis il y a les premières années de la vie. Dès l'entrée en maternelle, on voit l'énorme différence qui existe entre des enfants éveillés, qui parlent avec des phrases entières, qui posent "mille" questions dans une journée et ceux qui n'arrivent pas à faire une phrase correcte, à utiliser les adjectifs etc, qui ne connaissent pas les noms des objets, bien que de familles françaises... Qu'en est-il des étrangers ?

Non, il n'y a AUCUNE égalité des chances devant la vie. Si on prend en outre les questions de santé, on n'arrête plus...

Et devant le travail encore moins.

Je travaille dans le recrutement après avoir travaillé dans l'enseignement. Et je vois bien que devant une offre de poste, les personnes ne peuvent avoir les mêmes chances, car elles n'ont pas les mêmes capacités - intellectuelles, humaines, émotionnelles, etc... Certaines ont eu l'occasion d'utiliser leurs neurones de manière optimale, les autres non, et elles peinent à se raccrocher. Que ce soit en cours - certains décrochent car ils ne comprennent tout simplement pas - ou dans un entretien d'embauche...

J'ai donné des cours de rattrapage à la fille d'un voisin. A 11 ans, elle ne savait pas ce que signifait les mots "béton" et "axe"... Ces enfants - plus tard ces adultes - nagent dans des océans de mots inconnus. Comment peuvent-ils avoir les mêmes chances devant l'emploi ?
Bonjour DanJosef,bounce

"Comme dit François Bayrou l'égalité des chances à subrepticement disparu. Non pas qu'elle ait été parfaite.
C'est l'égalité des chances qu'il faut reconstruire.
L'alpha et l'oméga de l'égalité des chances, c'est l'école." Projet d'espoir".

Il existe également "l'école des adultes", que sont les centres de formation professionnelle. C'est pour eux une seconde chance.

Libellule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libellule



Féminin Nombre de messages : 24
Age : 46
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Les formations ne sont pas toujours payante   Ven 31 Aoû - 13:05

pourleboss a écrit:
Bonjour Libellule,

Ah ! Le vote porte sur l'égalité des chance face au travail et c'est là que j'ai répondu.

Cependant pour la vie quotidienne ou pour la formation ou pour tout autre raison "spécifique" (spécialisée !) je redirai : nonnon pas de loi.

J'insiste : "égalité des chances pour tous(tes) et en tout". cheers

Le blême d'une formation c'est qu'il faut payer... Si elle coûte trop cher et qu'elle mène à une impasse en terme d'offres d'emplois, elle ne sert à rien qu'à vous fourvoyer.
Il faut l'analyser lucidement et comprendre (peut être) qu'il ne vaut mieux pas aller par là.
Bonjour Pourleboss,

Non, non pas d’accord…Mad

L’égalité des chances doit être effectivement pour tous et ceci dans tous les domaines, le travail, la scolarité. Si elle n’existe pas il faut la reconstruire. Elle est un combat dans la vie de tous les jours.

En ce qui concerne la formation, vous dites qu’elles sont payantes, eh bien non.No

Certaines sont financés par le conseil régionale, prenons le cas des formations AFPA. Les stagiaires sont rémunérés pendant leur formation.

Certain projet professionnelle comme le métier d’animateur multimédia par exemple exige un diplôme dans l’animation. Donc si la formation est supprimée la personne est chocolat !pale


Libellule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tous égaux face à l'égalité des chances ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tous égaux face à l'égalité des chances ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Débat : Sommes-nous égaux devant le bonheur? Croire rend-il heureux?
» Payer pour sa santé
» Tous les péchés sont-ils égaux ?
» Swatch Shu Uemura (tons verts/bleus-verts/jaunes)
» Boujou a toutes et a tous,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Démocratie Directe :: Gestion du site :: Votes annulés ou remplacés-
Sauter vers: