AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Port de l'uniforme à l'école

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Pour ou contre l'uniforme à l'école ?
Pour
49%
 49% [ 57 ]
Contre
43%
 43% [ 50 ]
Sans opinion
8%
 8% [ 9 ]
Total des votes : 116
 

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Port de l'uniforme à l'école   Jeu 4 Oct - 9:56

Il y a un gros malentendu, à ce que je vois.

Tout un texte contre l'uniforme scolaire, et pas une seule mention de l'école, de ce qu'elle est, de ce qu'elle devrait être !

De quoi parle-t-on, à la place ? D'une sorte de liberté de croyance et de culte d'un genre nouveau qui serait menacée. Les libertés religieuses restent entières, pourtant. A l'extérieur de l'école.

Le culte des marques, le fétichisme de la marchandise, et toutes les conduites religieuses manifestées par des signes ostentatoires d'adoration ou de soumission, tout cela est non seulement permis, mais même garanti par notre Constitution.

L'école, cependant, en principe, est laïque. Cela vaut à l'égard des religions instituées. Cela devrait valoir a fortiori l'égard des cultes éphémères, des adorations n'ayant comme rituel qu'une consommation sacrificielle de signes ostentatoires, et des idolatries gérées et exploitées méthodiquement par les acteurs du marché de l'habillement de marque.

Non ? On ferait une exception ? En se fondant sur quoi ? Sur le fait que ces comportements religieux ont une dimension économique que le denier du culte n'a pas ? Sur le fait que ces religions sont commodes, ludiques, diverses, bien articulées au marché, et qu'elles ont, tout compte fait, des capacités d'intégration supérieures à l'école ?

L'école a un rôle crucial à jouer dans les rapport de la démocratie et du marché. Et ce n'est pas de mélanger les deux, jusqu'à produire des gens qui, quand on parle de liberté, s'imaginent que c'est celle de se choisir son style de fringue, de jouir de tous ses droits festifs et ludiques, de consommer sans temps morts et sans entraves, jusqu'à ce que "les épanouissements personnelles nécessaires au développement d'un être humain" s'ensuivent.

Le rôle de l'école, se serait plutôt le contraire. De ne pas tout mélanger. La liberté qu'il faut aimer, celle qui mérite qu'on se batte pour elle, celle qui mérite des sacrifices, ce n'est pas celle-là. La démocratie et le marché sont deux espaces distincts.

C'est à l'école, dans les familles, et dans les médias que se jouent le sort très indécis de cette distinction. Si l'on ne sanctuarise pas l'école (métaphore religieuse utilisée en stratégie), elle produira de moins en moins d'esprit critique, de responsabilité, et de démocratie. Et finira par effacer jusqu'à leur souvenir. Pour barrer la route à toute nostalgie.

Ca me fait penser à George Orwell, le contrôle sur le passé. Elevé sous divers uniformes scolaires. Ca n'empêche donc pas de penser. Et qui portait fièrement l'uniforme des Brigades Internationales, en 1937. Ca n'empêche donc pas de se battre pour la liberté.

Citation :
Quoique doit-on parler de "nostalgie" ou de "retour de l'ordre moral"?

C'est au choix. L'essentiel, c'est de traiter la chose sur un plan purement idéologique, et en regardant les choses à l'envers, jusqu'à se convaincre qu'il n'y a rien à faire, ou que ce qu'il faudrait faire serait tellement radical qu'on peut être tranquille, ça ne se fera pas. Quitte à recycler des slogans soixantehuitards, mais juste pour dire sa résignation, son impuissance, son fatalisme. Son inaptitude à la nostalgie, de même qu'à l'espoir. Son objectivité.

Toutes choses que des parents, du simple fait de leur position, ne peuvent pas se permettre. Ils se sentent des responsabilités à l'égard de l'état des choses, se rendent compte qu'il faut le changer, et devinent que ça ne va pas être facile.

Plus on a d'enfants, mieux on comprend. Au fait. Pour le goûter du plus petit, qui va à la maternelle, c'est réglé. La Mairie de Paris a testé, puis adopté le goûter uniforme. Avec cette triple qualité d'être le même pour tous, d'être équilibré, et d'être tarifé en fonction des ressources.

La question de l'habillement pour l'école se pose à peu près de la même manière. En plus décisif. Est-ce qu'on va payer le produit, ou est-ce qu'il faut en plus financer la stimulation publicitaire de la rivalité mimétique, contribuer à la dé-laïcisation de l'école, et au brouillage des rapports de la démocratie et du marché ?

Le marché de l'habillement enfant et adolescent représente un chiffre d'affaires de 3,5 à 4 milliards d'euros. Il y a un milliard d'euros de pouvoir d'achat à récupérer. Jusqu'à 5% du budget familial, pour les revenus les plus bas.

Un milliard, donc. Dont 250 millions en budget de marketing et communication. Cette part - 25% - est beaucoup plus forte sur ce milliard-là, évidemment, qu'en moyenne sur ce marché. Cela représente, entre autres opérations, soixante dix heures de pub réparties en plus de 8000 annonces de trente secondes, sur les chaînes à l'audience adéquate. Le poids des marques.

La dose qu'il faut pour organiser la pression mimétique, et alimenter l'épanouissement vestimentaire de l'enfant.

Tiens, au fait, et les marques de respect ? Elles peuvent se montrer à l'école ? Ah non, y'a des limites. Elles ne sont pas déposées, elles ne sont pas authentifiables. Elles sont donc un peu par nature des contrefaçons :

Citation :
... ce n'est le fait de forcer les élèves à se lever de sa chaise quand un professeur arrive ou à dire bonjour [qui prouve] que le respect est installé

Je me permets de rajouter "qui prouve", pour que ce soit plus clair. L'idée est que le vrai respect n'est possible que si l'enfant est libre de l'éprouver ou non. Que c'est donc en ne demandant pas le respect qu'on garde une chance d'en recevoir une preuve. A condition de le mériter, bien sûr. Ce dont l'enfant est seul juge.

Voilà qui est touchant. Toujours le même radicalisme fanatique qui sert de prétexte à se résigner à n'importe quoi. 1°) L'exigence d'un respect sincère est exorbitante. Elle est totalitaire. Aucun enseignant (je n'en suis pas un, mais j'imagine) n'y prétend. 2°) Les preuves de respect, dès lors qu'elles s'expriment, peuvent toujours être de fausses preuves. Il serait ridicule d'y prétendre. 3°) Les marques de respect sont dûes par l'enfant en tant qu'élève, pas en tant que personne ; et elles sont dûes au professeur en tant que tel, pas à la personne.

Porter l'uniforme scolaire, donner les marques de respect dues au professeur, ce n'est pas le "règne des apparences". Tout vêtement est codifié, tout code produit du sens, et peut mentir. Mais l'uniforme scolaire ne ment pas : c'est bien un élève qui est dessous. Un enfant que la loi oblige à aller à l'école.

Et les marques de respect ne sont jamais fausses. L'enfant ne peut pas faire semblant de les donner. Tout le respect qu'on lui demande consiste en ces marques. Elles sont nécessaires. Mais elles suffisent. Le reste ne regarde que lui.
Revenir en haut Aller en bas
omegahelp



Masculin Nombre de messages : 2
Age : 66
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: Port de l'uniforme à l'école   Jeu 11 Oct - 13:02

bonjour,
oui , il faut pouvoir lutter contre ses marques qui dirigent tout.
L'uniforme a cet avantage de permettre aux enfants d'avoir au moins l'air d'être égaux.
je l'ai connu en Afrique et les élèves l'acceptaient très bien.
je suis pour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Port de l'uniforme à l'école   Jeu 11 Oct - 14:05

C'est le piège, omegahelp : on dit "avoir au moins l'air d'être égaux" au lieu de "avoir les vêtements qui rappellent que l'école s'engage à les traiter en égaux".

Donc l'uniforme ne donne pas un minimun d'égalité sous forme d'apparence, ce qui est facile à critiquer quand on est contre l'uniforme. En réalité, l'uniforme donne au parents, aux enfants et à tout le monde le message selon lequel l'école traitent les enfants en égaux, parce que sa mission est d'en faire des égaux.

L'uniforme scolaire existe sous les régimes les plus divers. Il arrive donc que l'école fasse mentir le message de l'uniforme.

Mais en France, l'école a reçu la mission très explicite de produire de l'égalité. Ce serait donc un moyen de le rappeler à tous et, pour l'école, de se le rappeler à elle-même (nostalgie ?).

Il y a bien une injonction (ou même un commandement, au sens quasiment religieux) liée à l'uniforme scolaire. Mais elle ne s'adresse pas à l'enfant en premier. Elle est d'abord faite au nom de l'enfant : "traite-moi à égalité, fais de nous des égaux" (retour de l'ordre moral ?).
Revenir en haut Aller en bas
Méthos



Masculin Nombre de messages : 76
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Port de l'uniforme à l'école   Sam 3 Nov - 1:13

Totalement pour; cela permettra de lutter contre la violence scolaire, la discrimination et surtout contre la communautarisation.

Le port de l'uniforme doit également interdire tout signe religieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jacqueline



Féminin Nombre de messages : 24
Age : 66
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Port de l'uniforme à l'école   Jeu 8 Nov - 14:37

Pour aussi.

Vu en Espagne et en Thaïlande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finrod



Masculin Nombre de messages : 12
Age : 34
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Port de l'uniforme à l'école   Jeu 8 Nov - 15:54

Il y a des choses qu'il est important de faire pour l'école:

Replacer la culture au centre de ses missions.

Redonner son sens au mot "orientation" en luttant de manière
pragmatique contre les phenomènes d'égalitarisme qui font
du BAC actuel un gadjet.

Remetre l'élève à la place qui est la sienne, celle d'un enfant ou
d'un préado à qui l'école permet d'accéder à un esprit critique,
à une vision de la réalité qui ne soit plus conditionné (seulement) par
les marques, la mode ou la télé réalité.

Et à l'arrivé, la place du port de l'uniforme est pour moi assez
symbolique. Pour certaines personne ce symbole est porteur de sens :

Citation :
C'est le piège, omegahelp : on dit "avoir au
moins l'air d'être égaux" au lieu de "avoir les vêtements qui
rappellent que l'école s'engage à les traiter en égaux".

pour d'autre ce n'est qu'une apparence et le sens se trouve ailleur.

Je ne suis pas contre quelques règles vestimentaires mais le port de
l'uniforme, perçu à travers ma propre subjectivité ne sera pas ce
symbole de l'engagement de l'école, que je ne vois exister qu'a travers
des changements plus profond de l'education actuelle.

De plus, un rapport éleve prof ne gagne pas forcément à être formalisé,
la pédagogie passe par la création d'une relation éleves-profs qui à
une influence sur l'interêt de la classe pour le cours. Cela est
possible avec ou sans l'uniforme bien sur mais j'avais l'impression
manuel que tu définissais cet uniforme un peu comme le symbole de ton
point 3°) ou tu dis que elève et profs sont des fonctions, des moules
dans lesquel il faut rentrer.

De plus, dans le point 1°), il est en effet clait que le respect de
tous est quasi inaccessible mais en réalité ce dont on a besoin, c'est
d'un rapport de confiance avec une classe. La confiance s'accorde
beaucoup plus facilement que le respect puisque cela ne dépend que des
attentes de l'eleves vis à vis du prof et en général elle entraine un
"respect de principe".

L'exeption est bien entendu la cas d'un eleve qui volontairement
trouble le cours, mais le problème se pose avec ou sans unifomre de la
même façon et seule l'autorité y répond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Port de l'uniforme à l'école   Jeu 8 Nov - 17:49

Je comprends qu'on puisse hésiter, finrod. Mais j'ai aussi pris les choses du point de vue des parents, du budget, de la qualité, et du marché de l'habillement, du fétichisme des marques, de la rivalité mimétique, du jugement par soi-même, de la culture. Le pouvoir d'achat, par exemple, n'a rien de symbolique.

Par rapport aux changements plus profonds qu'on attend de l'école, un grand débat sur l'uniforme ne couvrirait pas tous les aspects de la question, loin de là. Mais c'est un peu l'argument du tout ou rien, que j'ai critiqué.

Je crois qu'il faut impliquer les parents dans la question de l'école, et que le débat sur l'uniforme est un bon moyen d'y arriver. L'adhésion à cette idée est majoritaire chez eux. Ceux qui n'ont pas d'enfants ont tendance à négliger un aspect très concret des choses. Il n'y a qu'à voir l'âge de ceux qui se sont manifestés contre ici même.
Revenir en haut Aller en bas
finrod



Masculin Nombre de messages : 12
Age : 34
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Port de l'uniforme à l'école   Ven 9 Nov - 12:43

Citation :
Je comprends qu'on puisse hésiter, finrod.
Citation :
Je crois qu'il faut impliquer les parents dans
la question de l'école, et que le débat sur l'uniforme est un bon moyen
d'y arriver

Je souhaite moi aussi un grand débat sur l'école. Mais je me demande
justement si commencer par un débat sur l'uniforme est le
meilleur choix dans la mesure ou c'est un sujet polémique. Je pense que
pour commencer un grand débat il faut d'abord rechercher et promouvoir
les valeurs qui nous rassemblent, et non pas se questionner sur des
points de divisions.

Ces valeurs, principes et sujet d'études qu'il faut bien définir
seraient la cultre, l'autorité, l'efficacité du système scolaire, le
rapport eleve-prof, l'influence de la société de consomation sur de
jeunes esprits maléables (ce que tu dénonces manuel) etc...

Dans un tel contexte, une question comme celle de l'uniforme pourrait être abordé plus sereinement.

Citation :
Je crois qu'il faut impliquer les parents dans la question de l'école .

Oui c'est juste mais il faut faire attention a ce que l'on entend par
"impliquer". Tu parles justement de les impliquer par le débat, c'est
aussi selon moi le bon point de vue:

Les parent doivent devenir des acteurs responsable de l'éducation
au travers de cette implication et ne doivent absolument pas être mis à
la place de "clients" du marché de l'école. J'entend par là que
certains parents sont tentés de penser que l'école à un devoir de
résultat envers leurs enfants, le devoir de leur fournir des diplomes.
Cela revient à se décharger de certaines responsabilité alors même que
c'est là que nous avons besoin d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MS

avatar

Masculin Nombre de messages : 263
Age : 47
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Port de l'uniforme à l'école   Ven 9 Nov - 13:01

On pourrait aussi uniformiser les ecole avec un quota de riche et de pauvres, de banlieux et des beaux quartier.
C est pas en les paignant tous en noir qu on va les fraterniser et creer de la cohesion sociale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maning-system.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Port de l'uniforme à l'école   Ven 9 Nov - 14:40

finrod :

Citation :
Je pense que pour commencer un grand débat il faut d'abord rechercher et promouvoir
les valeurs qui nous rassemblent, et non pas se questionner sur des points de divisions.

Selon moi, c'est l'inverse. Les valeurs ne surmontent pas les divisions. Elles les noient dans l'abstrait. Elle les dissimilent. Le bon consensus résulte du débat, quand chacun prend connaissance de la question de divers points de vue, voit quelle position est partagée, quel compromis il peut faire pour l'intérêt général, etc.

C'est le débat, par exemple, qui me permet de voir à quel point le point de vue des parents, majoritairement pour, est difficile à prendre en compte par ceux qui ne sont pas parents.

C'est la mère d'un copain de mon fils qui m'a donné la formule : nous voulons que l'école soit "sanctuarisée", notamment à l'égard du marché. Par une exception qui nous paraît conforme à l'intérêt général. Nous sommes donc très loin de poser des exigences individualistes au titre de clients de l'école, au nom d'intérêts particuliers.

Citation :
Les parent doivent devenir des acteurs responsable de l'éducation au travers de cette implication et ne doivent absolument pas être mis à la place de "clients" du marché de l'école. J'entend par là que certains parents sont tentés de penser que l'école à un devoir de résultat envers leurs enfants, le devoir de leur fournir des diplomes.

Ces parents ont toute leur éducation de citoyen à refaire. Mais ils ont aussi bien intégré dans leur conduite l'inaptitude de l'école en matière d'intégration sociale, de mixité et de brassage social, d'égalisation des espérances d'accès aux grandes écoles entre origines sociales diférentes, etc. Bref, ils n'ont pas lu la Reproduction de Bourdieu, mais ils la voient en vrai. C'est un grand naufrage républicain, qui produit du chacun pour soi.

Au détriment de tous, comme l'indique le Manuel de Survie. L'uniforme n'est en rien la marque du chacun pour soi.
Revenir en haut Aller en bas
SangJun



Masculin Nombre de messages : 66
Age : 35
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Port de l'uniforme à l'école   Ven 9 Nov - 15:33

Les marques ne sont pas une religion, ne confondons pas tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
finrod



Masculin Nombre de messages : 12
Age : 34
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Port de l'uniforme à l'école   Ven 9 Nov - 17:34

Citation :
Selon moi, c'est l'inverse. Les valeurs ne surmontent pas les divisions. Elles les noient dans l'abstrait.

Tu sembles supposer que les valeurs provoquent un consensus par leur
capacité à ne pas être comprises. Or je les vois personnellement comme
des
repères concret de la vie en société. Nous les comprenons toujours car
nous nous les approprions, nous en faisons notre propre interpretation.

Citation :
Le bon consensus résulte du débat

On a bien dit la même chose, j'ai juste proposé de lancer le débat sur
des sujet plus généraux. Autorité, "sanctuarisation" , culture,
résultat, orientation, pédagogie.

Malheureusement je ne suis pas certain que Sarkozy, fier de son crédo
réussite=argent, soit trés sensible à une école des valeurs. Peut-être
d'autres au gouvernement s'ils arrivent à avoir un temps de parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Port de l'uniforme à l'école   Ven 9 Nov - 19:21

Citation :
Les marques ne sont pas une religion, ne confondons pas tout.

SangJun, j'ai fait l'effort d'expliquer en quel sens l'usage des marques comporte une dimension religieuse (assez éloignée du monothéisme en général). La position contraire est peut-être défendable. Mais si je sais encore décrypter correctement un argument visuel, il serait plutôt question de fuir la discussion.

Alors, nous ne serions tout simplement pas de la même espèce ? Et les humains ne feraient pas le poids, face à notre puissance germinative ? Ton père et ta mère sont des extra-terrestres ?
Revenir en haut Aller en bas
finrod



Masculin Nombre de messages : 12
Age : 34
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Port de l'uniforme à l'école   Dim 11 Nov - 12:00

Les marques comportent une dimension irrationelles. Le fait de rechercher à possèder des objets de marques reflètent un besoin d'identité, un besoin de croire en soi.

On retrouve aussi le besoin d'identité, et celui de trouver sa place dans le monde, dans la pratique religieuse. Néanmoins définir les besoins responsables de l'addiction aux marques comme une "dimension religieuse" me parait un peu risqué dans la mesure ou cela peut induire en erreur, la religion etant en effet un sujet d'étude beaucoup plus vaste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 503
Age : 40
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Port de l'uniforme à l'école   Dim 11 Nov - 12:45

Voilà en tout cas un sujet qui divise vraiment les démocrates ! C'était un des premiers sondages, il aurait fallu nuancer un peu plus les items de réponse avec un classique "Très favorable" "Assez favorable" etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demosweb.eu
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Port de l'uniforme à l'école   Dim 11 Nov - 15:44

Ce sondage était vraiment une très bonne idée. Je le prévoyais le 20 août :



Citation :
Il faudra argumenter : pouvoir d'achat, égalité, laïcité, discipline. Le débat sera très vif, mais très intéressant.

Je ne suis pas déçu. J'apprends beaucoup de choses de mes contradicteurs, que je remercie au passage pour la qualité de leurs arguments.

Y compris dans la forme. L'idée d'argumenter à travers des affiches de film me plaît beaucoup. Les urgences du congrès, nettement prioritaires, m'empêche de tenter l'expérience tout de suite, mais c'est génial.

Et un débat uniquement par des proverbes ? C'est un jeu qui existe. A Madagascar, il se joue en public, entre deux personnes, et dure des heures. Une joute traditionnelle, plus qu'un débat.

On peut aussi faire des débats par photos, peut-être même par stations de métro (un peu trop urbain, comme idée). Par peintures, par "mind mapping", etc. La démocratie à de beaux jours devant elle.

Avec un col très difficile à passer, cependant.
Revenir en haut Aller en bas
Aquarius Nominoé



Masculin Nombre de messages : 13
Age : 34
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Port de l'uniforme à l'école   Dim 25 Nov - 17:29

là aussi, galère de lire les 5 pages ...

POUR !

non pas pour les strings (comme j'ai pu lire ^^ lol); quand j'ai vécu en Irlande (port de l'uniforme), j'ai jamais vu autant de strings, mini-jupes, big décolleté (avec la croix catholique toujours apparente ^^), une fois les cours terminés !!

non, pour, juste pour les inégalités d'argents devant les fringues ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ydelallave

avatar

Masculin Nombre de messages : 16
Age : 48
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: Port de l'uniforme à l'école   Mar 27 Mai - 19:15

CONTRE
Ou alors pour mais en treillis kaki, avec des rangers, des casques. Et on pourrais rétablie également rétablir les sévices corporels façon ile de Jersey, mais en plus dur quand meme.
Ca ne résoudra rien y compris au niveau inégalité apparente par rapport à la tenue vestimentaire (les comparatifs se feront de la meme façon à la sortie de l'école)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Port de l'uniforme à l'école   

Revenir en haut Aller en bas
 
Port de l'uniforme à l'école
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» l'uniforme à l'école : qu'en pensez-vous ?
» port illégal d'uniforme et de décorations
» Mis à pied de l'école pour avoir porté une robe et des talons...
» [Divers École des Mousses] Réouverture de l'école des mousses
» ESSA - École du Service de Santé des Armées de Bordeaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Démocratie Directe :: Bureau de vote :: Projet du MoDem-
Sauter vers: