AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La décroissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

La décroissance qu en pensez vous ?
dérangeant mais pas faux
35%
 35% [ 6 ]
Totalement utopique
29%
 29% [ 5 ]
A nuancer mais humaniste
24%
 24% [ 4 ]
A remettre dans le débat sur la commission Atalie
12%
 12% [ 2 ]
Total des votes : 17
 

AuteurMessage
MS

avatar

Masculin Nombre de messages : 263
Age : 47
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: La décroissance   Mer 31 Oct - 11:37

La décroissance est un concept politique, économique et social, se plaçant à l'opposé du consensus politique actuel, selon lequel la croissance économique conduit à l'augmentation du bien-être social[1]. Les partisans de la décroissance proposent de lui substituer une diminution de la consommation et de la production afin de respecter le climat, l'écosystème et les êtres humains.
Objection de croissance…
Comment sortir d’un mode de développement porteur de destructions sociales et environnementales sans précédent ?
L’équation qui veut qu’une croissance continue est égale à un bien-être croissant pour l’humanité est une croyance et non une réalité. Après les "30 Glorieuses", la courbe ISH décroche de celle du PIB !
La croissance économique actuelle est d’abord la croissance des inégalités au Nord comme au Sud. L’opulence parfois outrancière de 20% de la population mondiale se nourrit de la précarité et de la misère des 80% restants. Pour que quelques uns consomment davantage et moins cher, d’autres consomment moins et gagnent leur vie dans des conditions de plus en plus dures. Quand le Nord (sauf ses laissés pour compte) est bien au-delà du nécessaire et de l’utile pour vivre, le Sud (sauf ses nantis) n’a même pas les moyens de couvrir ses besoins élémentaires (santé, éducation, logement, alimentation).
Les dégâts provoqués par la surconsommation des pays « riches » sont déjà là : changements climatiques, épuisement des ressources non renouvelables, pollutions et déchets, atteintes à la santé... Ces dégradations, touchent en premier lieu les plus pauvres, ici et là-bas. Et la mondialisation économique en est le catalyseur... Caractérisée par la libre circulation des marchandises, elle se réserve les bénéfices financiers et reporte sur les nations, la prise en charge des coûts de réparation et de fonctionnement : atteintes à l’environnement, à la santé et au travail, investissements dans les infrastructures de communication (aéroports, autoroutes, ports)... Quant aux futures générations, elles paieront au prix fort notre gestion frauduleuse de la planète. À court terme, le Capitalisme (pas plus qu'une économie de type marxiste), n’est ni soutenable ni pacifique.
Le Développement Durable, version verte du capitalisme, n'a pas plus d'avenir. Ne retenant que l’aspect économique du développement et la durabilité des profits des multinationales, il est donc lui aussi synonyme de développement mortifère. Un développement infini dans un monde fini est une chimère économique et une aberration sociétale!
La construction d’alternatives suppose de cesser de penser le bien-être des peuples (tout particulièrement au Nord) prioritairement en termes de production croissante, de richesse économique, d’augmentation du P.I.B.. Cette construction doit impérativement échapper à la tyrannie de la Croissance ! Pour ceci nous devrons tous opérer un “décloisonnement de nos imaginaires”, pour inventer des modes de vies alliant solidarité, sobriété, convivialité et démocratie. C'est à ce chantier politique, au sens le plus noble du terme, que nous convient les “objecteurs de croissance”.

La décroissance, une utopie urgente à construire ensemble !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maning-system.com
ChristianB

avatar

Masculin Nombre de messages : 151
Age : 70
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Mer 31 Oct - 14:13

Pour l'instant les habitudes tendent à augmenter les revenus parce que les prix sont toujours en progression.

D'une part la société actuelle est construite autour d'un consommation effrénée.
D'autre part les profits sont envisagés de façon excessive.
Déjà en modifiant de façon notable ces deux axes, nous verrions un changement notable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://citoyensetdemocrates.forumpro.fr/
telchar



Masculin Nombre de messages : 40
Age : 32
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Mer 31 Oct - 16:46

Dans le contexte actuel, je vois mal comment c'est possible. Je vois pas vraiment les dirigeants de pays occidentaux (dans l'hypothèse où ils seraient tous d'accord) venir dire à la chine ou à l'inde: "Non, maintenant vous avez plus le droit d'utiliser ce système économique. Il est pas viable, faites nous confiance, on en a usé et abusé pour en arriver la où on en est, mais vous ne pouvez pas l'utiliser sinon la planète est perdue. (Et puis en plus, mais ca on vous le dit pas, ca nous permet de rester devant dans la course aux pays les plus riches...)".
A la limite ca pourrait passer, à force de négociations et de patience, pour le développement soutenable. On pourrait peut être les raisonner pour qu'ils acceptent de se plier aux règles du jeu. Mais rien ne les y force non plus...

J'ai rien contre le concept, après tout pourquoi pas. Mais pour l'instant y a t'il des lignes qui sont lancées? des propositions concrètes qui permettrait de mettre en application cette notion de "décroissance" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 44
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Mer 31 Oct - 16:55

A titre personnel, j'ai toujours pensé que la décroissance et le développement durable menaient au même endroit: consommer moins en quantité mais mieux en qualité avec un impact (à très long terme) nul sur l'environnement. Ceci n'est réalisable qu'avec un progrès technologique / environnemental / productif / social conséquent, tout ceci implique croissance: ne serait-ce que pour appliquer des capitaux nouveaux dans la recherche économique nécessaire et la mise en place d'infrastructures non polluantes. Se battre sur la terminologie me semble donc secondaire.

D'où ma réponse: "totalement utopique" car cela me semble être une vision extrémiste de l'avenir.

Pour plus de détails sur la décroissance: http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9croissance_%28%C3%A9conomie%29
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.demosweb.eu
Flo

avatar

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 33
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Mer 31 Oct - 20:10

Les sondages orientés sans possibilité de choisir une orientation "contraire" sont pénibles. En effet, où est la case "la décroissance, un danger pour la société et l'environnement" ?

Je crois au Développement Durable. Dommage que maintenant, après des années et des années d'efforts, la tendance est revenu à un certain "extrémisme écologique ou social" qui remet en cause ce qui est sur le point de devenir des avancés.

J'ai du mal à voir les aspirations d'une "décroissance", ce serait une sorte de "Développement Durable" sans développement, le "social, économique, environnement" sans l'"économie". Tant d'efforts pour arriver à concilier ces trois pilliers fondamentaux de nos sociétés, pour remettre en cause tous ça... Et si, avant ça, on laissait sa chance au Développement Durable ? Et si on laissait ainsi sa chance à la seule politique "pro-environnementale" viable avec le concept de la démocratie ?

Le politique de la décroissance part d'une hypothèse centrale qui est visiblement fausse : "Les partisans de la décroissance proposent (...) une diminution de la consommation et de la production afin de respecter le climat, l'écosystème et les êtres humains."

Or, la croissance n'oblige pas la consomation et la production effréné. En un seul mot : Dématérialisation. Un des grands principes du Développement Durable est la dématérialisation, c'est-à-dire produire et consommer moins mais produire et consommer mieux, privilégier une société de service plutôt que de production et de consomation non durable, privilégier le recyclage, la maintenabilité au "tout nouveau".

Voilà (en partie), comment la croissance économique, la "croissance sociétale" et la préservation de notre environnement ont une chance d'exister dans l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArnaudH

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 44
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Mer 31 Oct - 20:17

Bravo, belle démonstration!
"dématérialisation" c'était le concept que je n'arrivais pas à formuler, merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.demosweb.eu
MS

avatar

Masculin Nombre de messages : 263
Age : 47
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Mer 31 Oct - 21:57

Flo a écrit:
Les sondages orientés sans possibilité de choisir une orientation "contraire" sont pénibles. En effet, où est la case "la décroissance, un danger pour la société et l'environnement" ?

.

Ok pour rajouter l option
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maning-system.com
Flo

avatar

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 33
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Mer 31 Oct - 22:52

MS a écrit:
Flo a écrit:
Les sondages orientés sans possibilité de choisir une orientation "contraire" sont pénibles. En effet, où est la case "la décroissance, un danger pour la société et l'environnement" ?

.

Ok pour rajouter l option


Ya pas de problème Wink

(pour être frand je réponds rarement au sondage :p ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
modemaurice

avatar

Masculin Nombre de messages : 199
Age : 63
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Jeu 1 Nov - 11:11

Yes...
Mais... (soyons chiant)... produire et consommer moins pour produire et consommer mieux... lalilala...
6 milliards sur la planète aujourd'hui, 8 dans dix ans, 12 dans peu de temps... produire moins ça veut donc dire arrèter à 6 milliards d'individus... Pas plus !
QUI croit ça ?!!... Qui croit que mon arrière petit fils préfèrera regarder la télé sur un écran 36 centimètres ?...
Qui croit qu'il préfèrera rouler dans des trams en grève tous les 20 jours plutôt que dans sa voiture électrique dont on sera incapable de recycler les batteries HYPER-polluantes ?...

Cornegidouille!.... Commençons à décroître... et voyons ensuite ce que ceci donnera. Puis réalignons si nécessaire.

C'est dérangeant mais j'analyserais bien ça moi-même en tant que perso! lol!

_________________
Maurice 69620
MoDemement vôtre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo

avatar

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 33
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Jeu 1 Nov - 13:56

La population mondiale ne devrait jamais atteindre les 12 milliards !

La plupart des économistes annoncent une stabislisation autours de 2050 (bientôt donc !) avec probablement un peu moins de 10 milliards d'habitants.

Il y a 50 ans les prévisions étaient très pessimistes et se sont révélées fausses. Depuis ces même 50 ans le taux d'accroissement de la population est d'ailleurs est chute.

http://esa.un.org/unpp/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Population_mondiale

L'ironie de la chose c'est que la croissance économique n'y est certainement pas pour rien dans cette baisse du taux d'accroissement de la population...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
modemaurice

avatar

Masculin Nombre de messages : 199
Age : 63
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Jeu 1 Nov - 14:08

Stabilisation... à combien Flo ?...
S'il y a des affirmations sur lesquelles j'hésite à m'arrêter, c'est bien celles des ... économistes ! (un mot qui, à mon goût, ne convient à aucun d'eux).

L'Homme va continuer à se multiplier selon que la nature le pousse à ceci.

_________________
Maurice 69620
MoDemement vôtre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo

avatar

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 33
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Jeu 1 Nov - 14:41

pourleboss a écrit:
Stabilisation... à combien Flo ?...
S'il y a des affirmations sur lesquelles j'hésite à m'arrêter, c'est bien celles des ... économistes ! (un mot qui, à mon goût, ne convient à aucun d'eux).

L'Homme va continuer à se multiplier selon que la nature le pousse à ceci.


On n'atteindra peut-être pas les 10 milliards d'êtres humains (je l'ai dis mais c'était peut-être pas très clair)

Ensuite, pas besoin d'être économiste pour lire des statistiques et voici le taux d'accroissement de la popultation :
(cf. sources ci-dessus)



Et pas besoin non plus d'être mathématicien pour savoir que quand le taux est à 1 la population est stabilisée Wink

Ca n'affirme pas que ca ne va pas remonter par la suite... Là pour le coup c'est plus les démographes qui peuvent se prononcer. Mais dans le même genre, rien ne dit non plus que le taux s'arrètera de descendre une fois arrivé à 1 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 503
Age : 40
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Jeu 1 Nov - 17:56

Flo fait partie de ceux qui ont confiance, qui pensent que la population va de toutefaçon se stabiliser, que nous aurons la technologie pour contrecarrer la pollution et la ruine de l'écosystème, que nous allons développer les services plutôt que les biens, etc...

Le problème c'est l'échelle dans le temps, et le chaos commence maintenant alors que les beaux jours annoncés sont pour plus tard... Savez-vous que nous consommons déjà plus que la terre ne reproduit ? Savez-vous que les forêts et océans n'absorbent plus de CO² mais commencent à en rejeter en permanence ? Savez-vous qu'au rythme où va la croissance mondiale, dans très peu de temps tout sera déglingué ? Et bien l'attente de l'âge d'or de Flo va paraître bien longue et dans des conditions bien difficiles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demosweb.eu
Flo

avatar

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 33
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Jeu 1 Nov - 21:12

yann 35 a écrit:
Flo fait partie de ceux qui ont confiance, qui pensent que la population va de toutefaçon se stabiliser, que nous aurons la technologie pour contrecarrer la pollution et la ruine de l'écosystème, que nous allons développer les services plutôt que les biens, etc...

Le problème c'est l'échelle dans le temps, et le chaos commence maintenant alors que les beaux jours annoncés sont pour plus tard... Savez-vous que nous consommons déjà plus que la terre ne reproduit ? Savez-vous que les forêts et océans n'absorbent plus de CO² mais commencent à en rejeter en permanence ? Savez-vous qu'au rythme où va la croissance mondiale, dans très peu de temps tout sera déglingué ? Et bien l'attente de l'âge d'or de Flo va paraître bien longue et dans des conditions bien difficiles...


Houla houla tu m'attribus beaucoup de choses injustement là...

"la populatin va se stabiliser", oui je le pense, en tous cas je sais lire une courbe et je ne prend pas trop de risque à penser cela.

"les nouvelles technologies vont contrecarrer la pollution" FAUX, je ne le pense pas le moindre du monde. Si je le pensais je changerais de préoccupations...

"que nous allons développer plus de service que des biens" j'en sais strictement rien, en tous cas, à mon petit niveau de citoyen je vais faire de mon mieux pour que les choses avancent en ce sens.

Et pour tout les reste, oui je suis un minimum au courant... C'est juste en grande partis les raisons de d'un peu près les 3/4 de mon travail, études, loisirs etc. Et les solutions pour lesquels je fais quelque chose s'inscrivent dans le Développement Durable car ce sont les solutions dans lesquels je crois et que je suis convaincu que l'ont peut agir efficacement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 503
Age : 40
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Jeu 1 Nov - 22:01

On doit agir efficacement, mais comme il est déjà bien tard, déjà trop tard probablement, soyons un minimum raisonnable en cherchant une autre manière de vivre ensemble et de s'épanouir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demosweb.eu
modemaurice

avatar

Masculin Nombre de messages : 199
Age : 63
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Ven 2 Nov - 7:13

OK et merci pour la courbe, flo,
mais le taux d'accroissement sur x milliards en 1963 doit être quasiment le même que celui sur x milliards en 2003 non ?....
je veux dire : les rapports. Et, du coup, on en est quasiment au même point.
Si derrière tu avais mis la courbe d'accroissement de la population, elle serait inverse...! Non ?...

L'ennui du terme "dé...croissance" est dans la sensation de marche arrière.
L'ennui du terme "développement durable" est dans la sensation que j'en ai de la fuite en avant (et aussi du mensonge éhonté).

_________________
Maurice 69620
MoDemement vôtre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 503
Age : 40
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Ven 2 Nov - 10:51

pourleboss a écrit:
L'ennui du terme "dé...croissance" est dans la sensation de marche arrière.
L'ennui du terme "développement durable" est dans la sensation que j'en ai de la fuite en avant (et aussi du mensonge éhonté).
Absolument, tout n'est question que de sémantique, c'est pour ça que je ne parle plus que "d'évolution durable".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demosweb.eu
Flo

avatar

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 33
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Ven 2 Nov - 13:42

pourleboss a écrit:
OK et merci pour la courbe, flo,
mais le taux d'accroissement sur x milliards en 1963 doit être quasiment le même que celui sur x milliards en 2003 non ?....
je veux dire : les rapports. Et, du coup, on en est quasiment au même point.
Si derrière tu avais mis la courbe d'accroissement de la population, elle serait inverse...! Non ?....

Le "taux d'accroissement" c'est, dit avec des termes moins rigoureux, "l'évolution, en pourcentage" de la population. C'est à dire qu'à 1,5 la population augmente de 50% dans l'année, à 1 la population stagne en nombre etc. Traduire la courbe que j'ai mis en copie par le nombre d'êtres humains serait une courbe qui croisse mais qui se stabilise de plus en plus jusqu'à devenir (probablement) une constante après 2050.

Je précise que j'essaye juste d'apporter quelques éléments à la réflexion. En effet, je pense qu'avant toute chose il est préférable de se documenter un peu sinon on est dans des pré-reçus et ce n'est pas ma vision de la Politique ou de la vie en générale.

Voici le résumé d'un rapport du Département des affaires économiques et sociales, Division de la population, des Nations Unies. (un pdf, en français)

Ils étudient plusieurs scenarii (de la même façons que pour ceux qui étudient l'environnement...). Encore une fois, il s'agit plus là d'éléments de réflexion.

Pour ma part je voudrais juste faire une petite citation de ce rapport :

Selon la Révision de 2006, la population mondiale augmentera probablement de 2,5 milliards au cours des 43 prochaines années, passant du chiffre actuel de 6,7 milliards à 9,2 milliards en 2050. Cette augmentation équivaut à ce qu’était la population mondiale en 1950 et elle sera principalement le fait des régions moins développées, dont la population passerait de 5,4 milliards en 2007 à 7,9 milliards en 2050. Par contraste, la population des régions développées devrait rester pratiquement inchangée à 1,2 milliard, et elle baisserait d’ailleurs sans l’apport du solde migratoire projeté des pays en développement vers les pays développés, qui devrait en moyenne représenter 2,3 millions de personnes par an après 2010.

C'est à dire (et c'est pas une surprise) que les pays les plus développés ont une population qui, en nombre, stagne voir qui aura tendance à baisser sans les apports des flux migratoires. En revanche, les pays les moins développés sont ceux dont la population est croissante. Voici un point qui, je pense, va à l'encontre de la théorie selon laquelle la décroissance serait bénéfique pour l'environnement. Au contraire, c'est la croissance (mondiale !!) qui permettra de stabiliser la population et ainsi de rentrer dans un développement qui a des chances d'être durable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo

avatar

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 33
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Ven 2 Nov - 14:06

yann 35 a écrit:
pourleboss a écrit:
L'ennui du terme "dé...croissance" est dans la sensation de marche arrière.
L'ennui du terme "développement durable" est dans la sensation que j'en ai de la fuite en avant (et aussi du mensonge éhonté).
Absolument, tout n'est question que de sémantique, c'est pour ça que je ne parle plus que "d'évolution durable".



Le truc c'est que justement, le Développement Durable c'est bien plus qu'une sémantique maintenant. Ca fait environ 20 ans que des gens travaillent dessus. Aujourd'hui ce n'est pas qu'un nom, ce sont des concepts, des principes, des idées. Avec le Développement Durable on parle par exemple d'écologie industriel, d'économie d'énergie, d'énergie durable, de démartérialisation, de gestion des risques, de commerce équitable, de droits humains, de la qualité de vie, du développement de la recherche et des technologies...

Bref, quand on parle de Développement Durable on sait quoi mettre derrière, on sait également les choses à faire et des moyens sont proposées pour y arriver. (le "on" est générique, en réalité peu de gens savent ce que c'est, mais le fait est que les choses sont néanmoins bien établies).

Maintenant on peut toujours vouloir changer la couleur de l'étiquette ! Sauf que c'est soit un faux débat qui dans ce cas n'a pas d'intéret sauf de troubler les choses pour les rendre moins efficaces, soit un débat de fond et dans ce cas ça impose plus qu'une simple dénomination mais une réelle réflexion sur "on met quoi derrière ?".

Et là on parle de chose comme, et c'est juste un exemple à mon sens, de "décroissance" ! Or, désolé mais je ne vois pas trop où sont les vrais concepts derrières celà ? On a une vague idée mais pour le coup c'est encore avant tout un "mot". Un "mot" d'ailleurs souvent employé mais sans grande idée de ce que cela signifie, de comment on met celà en place. Qui travaillent dessus, qui est organisé de façon sérieuse sur la "décroissance" ? D'ailleurs, quelles ONG rigoureuses sont sur cette ligne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MS

avatar

Masculin Nombre de messages : 263
Age : 47
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Sam 17 Nov - 10:21

«Nous ne pouvons, écrit-il, produire des réfrigérateurs, des automobiles ou des avions à réaction «meilleurs et plus grands» sans produire aussi des déchets «meilleurs et plus grands» (18).Bref, le processus économique est de nature entropique.
«Le monde est fini, note Marie-Dominique Perrot, et le traiter, à travers la sacralisation de la croissance, comme indéfiniment exploitable, c'est le condamner à disparaître; on ne peut en effet à la fois invoquer la croissance illimitée et accélérée pour tous et demander à ce que l'on se soucie des générations futures.
L'appel à la croissance et la lutte contre la pauvreté sont littéralement parlant des formules magiques tout autant qu'elles sont des mots d'ordre et des mots de passe (partout).
C'est l'idée magique du gâteau dont il suffit d'augmenter la taille pour nourrir tout le monde, et qui rend «innommable» la question de la possible réduction des parts de certains» (19).
Notre surcroissance économique dépasse déjà largement la capacité de charge de la terre.
Si tous les citoyens du monde consommaient comme les Américains moyens les limites physiques de la planète seraient largement dépassées (20).
Si l'on prend comme indice du «poids» environnemental de notre mode de vie «l'empreinte» écologique de celui-ci en superficie terrestre nécessaire on obtient des résultats insoutenables tant du point de vue de l'équité dans les droits de tirage sur la nature que du point de vue de la capacité de régénération de la biosphère.
En prenant en comptes, les besoins de matériaux et d'énergie, ceux nécessaires pour absorber déchets et rejets de la production et de la consommation et en y ajoutant l'impact de l'habitat et des infrastructures nécessaires, les chercheurs travaillant pour le World Wide Fund (WWF) ont calculé que l'espace bioproductif par tête de l'humanité était de 1,8 hectare.
Un citoyen des Etats-Unis consomme en moyenne 9,6 hectares, un Canadien 7,2, un Européen moyen 4,5.
On est donc très loin de l'égalité planétaire et plus encore d'un mode de civilisation durable qui nécessiterait de se limiter à 1,4 hectare, en admettant que la population actuelle reste stable (21).
Sortir de l'économicisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maning-system.com
Flo

avatar

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 33
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Dim 18 Nov - 16:36

Il y a de nombreuses choses complètement excates et, je pense, admises dans ce que tu cites, d'autres sont beaucoup moins justes.

Pourrais-tu citer les sources s'il te plait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MS

avatar

Masculin Nombre de messages : 263
Age : 47
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Dim 18 Nov - 18:35

Le monde et libé !!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maning-system.com
Flo

avatar

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 33
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Dim 18 Nov - 23:33

MS a écrit:
Le monde et libé !!!!!!!!!!!!!!!


Des liens punaise ! Quand tu mets des citations qui sont des points de vue il FAUT citer les auteurs, voir à quoi ils se rapportent, quels sont leurs domaines de travaux pour savoir sur quoi ils se basent pour argumenter. Dis comme ça c'est rien.

Les journalistes le font. S'ils citent un auteur ils disent de qui il s'agit, le reste ce sont LEURS points de vue en leur nom propre. Quand toi tu reprends un article, déjà la moindre des choses c'est de citer son auteur, et ensuite si tu zappes les références ca n'apporte plus rien malheureusement.

Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MS

avatar

Masculin Nombre de messages : 263
Age : 47
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Lun 19 Nov - 11:26

Flo a écrit:
MS a écrit:
Le monde et libé !!!!!!!!!!!!!!!


Des liens punaise ! Quand tu mets des citations qui sont des points de vue il FAUT citer les auteurs, voir à quoi ils se rapportent, quels sont leurs domaines de travaux pour savoir sur quoi ils se basent pour argumenter. Dis comme ça c'est rien.

Les journalistes le font. S'ils citent un auteur ils disent de qui il s'agit, le reste ce sont LEURS points de vue en leur nom propre. Quand toi tu reprends un article, déjà la moindre des choses c'est de citer son auteur, et ensuite si tu zappes les références ca n'apporte plus rien malheureusement.

Crying or Very sad

Je te sent bien énervé pour un sujet de fond.
Je pourais te donner l auteur et meme le lien mais si l auteur était Jean Marie LEPEN tu zaperai le fond à cause de l objectif initial.
Il est vrai que je reprend des citations mais loin de moi d en tirer honneur .
Je sert juste le débat. Rien ne sert de sortir des graphismes et autres études qui lorsqu elles viennent de toi ne sont jamais orientés...
J ai bien peur que pour toi l objectivité n est valable que lorsqu elle nourit ton discour.

Il est important de sortir les phrases de leut contexte lorsqu elle ne serve pas le meme objectif.
Il faut replacer les phrases dans leur contexte lorsqu elles sont détournée de l objectif.

Maintenant à qui atribuer cette phrase j ai pas encore choisi...

_________________
"J aurais pu faire autre chose de ma vie"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maning-system.com
Flo

avatar

Masculin Nombre de messages : 60
Age : 33
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: La décroissance   Lun 19 Nov - 21:27

MS a écrit:
Je te sent bien énervé pour un sujet de fond.
Je pourais te donner l auteur et meme le lien mais si l auteur était Jean Marie LEPEN tu zaperai le fond à cause de l objectif initial.
Il est vrai que je reprend des citations mais loin de moi d en tirer honneur .
Je sert juste le débat. Rien ne sert de sortir des graphismes et autres études qui lorsqu elles viennent de toi ne sont jamais orientés...
J ai bien peur que pour toi l objectivité n est valable que lorsqu elle nourit ton discour.

Il est important de sortir les phrases de leut contexte lorsqu elle ne serve pas le meme objectif.
Il faut replacer les phrases dans leur contexte lorsqu elles sont détournée de l objectif.

Maintenant à qui atribuer cette phrase j ai pas encore choisi...


Tu te trompes, je ne suis pas "énervé" mais "agaçé" par le fait qu'un sujet sérieux et intéressant dont il y a beaucoup à dire soit baclé de la sorte.

Tu te trompes, je ne zappe pas sur les arguments des gens, et encore moins si ces gens pensent ou savent des trucs que je ne pense ou sait pas car sinon tous ça n'aurait aucun intéret.

Tu te trompes, je ne cite pas que des choses qui vont en mon sens. D'une part parceque je n'ai pas de sens fixé, et d'autre part parceque si tu avais lu tu aurais vu que j'ai cité des sources qui n'étaient pas sur les même positions, et ce, pour servir le débat.

Un minimum de sérieux sur un sujet aussi complet et intéressant que celui là est de se documenter, d'avoir un regard critique sur les choses et d'essayer de se faire sa propre analyse avec la modestie nécessaire à l'objectivité.

Et enfin, je suis d'accord avec toi, il faut toujours replacer les phrases dans leur contexte... Mais dis, c'est pas un peu contradictoire avec le fait de zapper les auteurs et les sources ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La décroissance   

Revenir en haut Aller en bas
 
La décroissance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Démocratie Directe :: Gestion du site :: Atelier du site-
Sauter vers: