AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Statut de l'union homosexuelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Quel statut pour l'union des couples homosexuels ?
Le mariage pour les homos comme pour les hétéros
29%
 29% [ 28 ]
L'union civile (équivalent au mariage) pour les homos commes pour les hétéros
20%
 20% [ 19 ]
L'union civile (équivalent au mariage) pour les homos, le mariage pour les hétéros
18%
 18% [ 17 ]
L'union civile (sauf droit d'adoption) pour les homos, le mariage pour les hétéros
8%
 8% [ 8 ]
L'union civile (sauf droit d'adoption) pour les homos, l'union civile (avec droit d'adoption) pour les hétéros
5%
 5% [ 5 ]
Le PACS pour les homos/hétéros, le mariage pour les hétéros
17%
 17% [ 16 ]
Suppression du PACS pour les homos
0%
 0% [ 0 ]
Sans opinion/Autre
3%
 3% [ 3 ]
Total des votes : 96
 

AuteurMessage
yann 35

avatar

Masculin Nombre de messages : 503
Age : 40
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Statut de l'union homosexuelle   Dim 3 Fév - 21:42

advocatus diaboli, tu pourrais trouver pleins d'autres expressions avec des termes religieux. Exemple : "mon péché mignon", "ce pays est un véritable paradis", etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demosweb.eu
aleksander

avatar

Masculin Nombre de messages : 145
Age : 57
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Re: Statut de l'union homosexuelle   Dim 3 Fév - 22:08

En ce qui concerne l'éthymologie du mot mariage, d'après le Webster's Encyclopeadic Unabridged Dictionary, il vient du latin maritus (conjugal) qui lui-même dérive du mas, maris (mâle, du sexe masculin; viril)...

Pour ce qui est les langues slaves (au moins le polonais ou le russe), "se marier" se dédouble en deux verbes, selon que c'est l'homme ou la femme qui se marie. L'homme "zeni sie" (littéralement: prend une femme); la femme "wychodzi za maz" (littéralement: elle s'en va avec un homme).

Donc, si on considère juste l'éthymologie du mot "se marier", il n'y a rien de religieux. Mais bon, peut-être à un moment donné dans la préhistoire, les religieux se sont emparés du terme et l'ont sacralisé...

N.B. D'après les exemples ci-dessus, se marier a quelque chose à voir avec la différence de sexe. Par contre, dans d'autres langues, l'éthymologie peut bien être différente. Comme en allemand et en portugais, où se marier renvoie aux soins pour la maison, le foyer (respectivement Heirat et casamento). On ne voit pas de trace d'éléments religieux, mais non plus d'allusion aux pratiques intimes des mariés...

_________________
Je définirais mon rôle ainsi: l'avocat du diable défend une personne ou une idée tombée en disgrâce, là où elle n'a pas tous ses torts, et à l'inverse - il émet des objections là où elle jouit d'une adoration excessive. (Selon Karl R. Popper, définir est une question de convention)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vianney



Masculin Nombre de messages : 8
Age : 40
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Statut de l'union homosexuelle   Mer 13 Fév - 2:00

Pardon mais j'ai hésité longtemps. Pour moi, le mariage est purement religieux. Et je pense que ce sont les croyants qui devraient se prononcer sur ce sujet là qu'il soit hétéro ou homo.
Quant à l'union civile je suis pour tout comme l'adoption...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie53



Féminin Nombre de messages : 4
Age : 63
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Statut de l'union homosexuelle   Jeu 17 Avr - 21:46

L'homosexualité ne doit pas être traitée comme un sujet de société mais comme une des formes de la sexualité, une affaire intime et personnelle.
Il n'y a donc de problème que dans le regard des autres, dans la bêtise et la méchanceté gratuite, dans la souffrance que cette bêtise peut engendrer !
Il est tout à fait évident, me semble-t-il que nous devons tous pouvoir bénéficier des mêmes possibilités d'union : dans la mesure où l'homosexualité n'est pas un délit, il n'y a aucune légitimité à appliquer des règles de discrimination.
Des bons parents donnent à leurs enfants de l'amour, des repères et des limites qui leur permettent de se construire ! L'homosexualité ne constitue pas un obstacle à l'éducation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamouchka



Féminin Nombre de messages : 5
Age : 51
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Statut de l'union homosexuelle   Ven 18 Avr - 0:11

Au risque de ne pas être politiquement correcte, le sujet m'inspire les réflexions suivantes :
- L'Antiquité ne s'offusquait pas de la pratique mais ne mélangeait pas le "plaisir" et le "mariage" (contrat, alliances ...)
- Les religions monothéïstes (celles nées du Livre) ne conçoivent le mariage que comme une relation homme/femme dans le seul but d'avoir des enfants, avec le moins de plaisir possible (ou presque)
- Après la "chasse aux déviants" du code pénal, il ne reste que le détournement de mineur, en général
- Actuellement, en supposant une certaine tolérance, pour le respect de la vie privée (le choix d'adultes, le secret de l'alcove) mais aussi pour la tolérance à une différence, je ne comprend pas le paradoxe qui veut que l'on soit différent ET que l'on réclame à être "comme les autres" (mariage, adoption, livret de famille), avec le coté "petit bourgeois" (un partenaire, un logement, des enfants ...)
- Par contre, je ne vois pas d'imcompatibilité à être désigné tuteur légal ayant un lien familial avec le mineur, car l'enfant vient d'une autre cellule familiale et se retrouve dans un groupe d'adultes lui devant protection et soutien face au monde extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lioubova.baba@hotmail.fr
MS

avatar

Masculin Nombre de messages : 263
Age : 47
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Statut de l'union homosexuelle   Sam 19 Avr - 8:41

Le mariage et son avatar l adultere est plus que le fruit d une doctrine c est l un des piliers des societé archaique.
Pourquoi l adultere est reprouvé tout simplement parcequ il serait anormal qu un batard s empare de l eritage...
D ou l importance du nom que le conjoint prend au mariage.
Et la severité de certaines societe envers l adultere surtout concernant la femme malheureusement qui elle souvent subit avec ou sans son agres la polygamie.
Donc le mariage egale la securite de la succession.
Pour un couple homosexuel le sujet de la filliation est differend car par nature essentiellement adoptive au moins pour l un des conjoints. La structure societal et les enjeux ne sont plus les memes. Seul subsiste la mise en commun eventuel des moyens c est pourquoi j appuie a nouveau ma premiere idee de "Foyer".

_________________
"J aurais pu faire autre chose de ma vie"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maning-system.com
JeePeeHell22



Masculin Nombre de messages : 5
Age : 65
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Re: Statut de l'union homosexuelle   Lun 16 Juin - 9:45

[quote="Mamouchka"]Au risque de ne pas être politiquement correcte, le sujet m'inspire les réflexions suivantes :
- L'Antiquité ne s'offusquait pas de la pratique mais ne mélangeait pas le "plaisir" et le "mariage" (contrat, alliances ...)
- Les religions monothéïstes (celles nées du Livre) ne conçoivent le mariage que (...)quote]

Ce que dit Mamouchka me semble très pertinent... au détail près qu' elle fait - comme c' est souvent le cas je le remarque actuellement- preuve d' une certaine myopie culturelle historique: Les religions monothéistes ne sont pas "purement " nées du livre, elles sont nées et ont grandi dans un environnement culturel auquel elles ont, forcément, beaucoup emprunté; Et donc les préventions que nous retrouvons dans ces religions sont tout bêtement souvent les mêmes que partageait de toute façon toute l' humanité assez civilisée pour maîtriser l' écriture et la transmission des idées.
Et donc ce que nous dit ce fond commun historique, c' est qu' UNE CHOSE est le plaisir sexuel (Et de ce point de vue là , on l' oublie souvent, aussi bien la bible que le droit Romain ou la pensée grecque prenaient en compte non seulement la différence homme/femme mais aussi celle homme libre/ esclave, Grec/métèque/barbare ou Juif/Moabite par ex. (cf histoire de Ruth)
et tous avaient en commun de passer sous silence les relations femme-femme.

... Et puis autre chose est le MARIAGE dont la fonction première est d' assurer une LIGNEE par les enfants; Et de la seule façon dont on a longtemps su les faire; Avant même la question des patrimoines.
C 'est , me semble-t-il, le genre de sujet qui mériterait peut-être un référendum, puisqu' il s' agit d' un sujet 100% sociétal qui pose la question de ce qu' EST en 2008, le mariage pour les Français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Statut de l'union homosexuelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Statut de l'union homosexuelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Profanation du cimetière juif de Sarre-Union.
» [974] Réunion
» Réunion à Ostende le samedi 26 février 2011
» Union des Ecologistes pour la Normandie.
» pis, la réunion d'hier pour le CPE La Gatinerie....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Démocratie Directe :: Bureau de vote :: Projet du MoDem-
Sauter vers: